Prends garde à  toi !

Garde peche

La Nive est enfant de ma terre
Elle n’a jamais jamais connu de loi
Si tu ne l’aimes pas je ne t’aime pas
Et si j’t’aime pas prends garde à  toi
Prends garde à  toi !

La peur du gendarme est ce qu’elle est et doit rebuter un certains nombre de voyous.
Je m’interroge sur les gardes de nos rivières au Pays Basque…


Juré craché, je n’ai jamais été controlé en France ! J’ai … 43 ans et doit prendre le permis (hormis sur ma période réunionnaise) depuis environ l’age de 8 ans, et pécher avec la fréquence que vous pouvez imaginer chez un fishing addict. Jamais controlé ! Rien à  me reprocher, mais jamais controlé. Jamais soufflé dans le ballon non plus. Là  aussi, rien pas grand chose à  me reprocher

Le fait de ne pas avoir de mouroir-panier sur le dos ferait -il comprendre aux gardes qu’il est inutile de me controler .

Par comparaison, de l’autre coté en Aragon, Navarre, le contrôle est quasi-quotidien.
Surement une différence de priorités, donc de capacité financière des instances devant surveiller nos rivières, et donc de moyens humains aux garderies. Combien de gardes en Pays Basque-Béarn ? (si vous avez des infos ou remarques, n’hésitez pas).

Braconnez tranquilles asticotteurs !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

4 réponses

  1. Looping dit :

    Je rejoins ton avis. Effectivement on manque cruellement de garderie.
    D’où, d’ailleurs à  mon avis, l’inutilité de modifier la règlementation (mailles, quotas, parcours no-kill) tant qu’on a pas réglé ce problème. J’espère seulement qu’on le règlera autrement qu’en ayant une pêche privée en France.
    Contrôlé 3 fois en plusieurs années (2 fois par un voisin)

  2. fab66 dit :

    Bonjour,

    Je rejoins vos avis, nous sommes en France le pays Roi des “bâtons merdeux” !

    Entendez par là  qu’une décision raisonnable n’est jamais une bonne décision à  prendre pour quelqu’un dans ce pays, qu’il s’agit souvent de faire l’unanimité, plutôt que de regarder l’intérêt commun, que nous faisons des lois pour les contourner ou bien pour faire ensuite des réformes parce que les lois sont contournées et ne servent pas, ….etc… etc… ad libitum….

    Il faudra malheureusement que d’autres choses nous y force, peut être…avant de se retrouver avec des pêches privées partout, mais si rien ne bouge, c’est exactement ce qui se passera.

    Pêcheur en Vallespir depuis 1990, je n’ai jamais été contrôlé ni par un garde, ni par un gendarme, ni par un garde champêtre (est-ce que ça existe encore ?), et récent pêcheur en catalogne sud, j’ai été contrôlé 2 fois sur 4 sorties… sans commentaire.

    A bientôt
    Fab

    PS : n’oubliez pas, 2008 est une année d’élection halieutique…

  3. Pat dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord, un petit mot d’encouragement pour ton site que je trouve trés sympa, et que je consulte réguliérement.
    A ce jour, j’aligne 35 saisons de peche à  raison de plusieurs sorties hebdomadaires sur les nives et les gaves.
    en 35 ans, nombre de controles : 2
    en Aragon, Navarre, Asturies,et Catalogne ou je peche aussi, la réglementation est toute différente, et les controles fréquents et sérieux.
    Les espagnols ont 20 ans d’avance sur nous en matiére de réglementation et de protection.
    Ce qui est aussi inquiétant sur nos belles riviéres, outre le manque de gardes, c’est le manque de pécheurs. D’années en années, je rencontre de moins en moins de confréres au bord de l’eau, et la moyenne d’age, est plutot du coté des séniors que des juniors.
    pendant quelques années, j’ai fait partie de l’équipe dirigente d’une AAPPMA. Je pensais bien naivement qu’il était possible de faire bouger les choses de l’intérieur. Quand j’ai enfin compris comment fonctionnait notre Fédération des PA, et que le but ultime et sacré était que surtout rien ne bouge, mes amis et moi, nous avons jeté l’éponge.
    Pour terminer sur une note positive, la fin de saison 2007 a été trés interessante sur les petites nives contrairement à  la grande nive.
    Salutations et à  Bientot.

  4. fred dit :

    Merci Pat pour tes encouragements.

    Tu constates en effet le peu de pêcheurs sur la Nive. En effet, hormis à  l’ouverture …

    Je pêche plutôt le soir, et là , le désert. Ce n’est pas pour rien qu’avec le temps, je la nomme “Ma Nive” !

    Je vais mettre en ligne ce soir un billet sur un colloque qui aura lieu dans 3 semaines à  Oloron. Le programme me semble bien. Je trouve que l’on est en train de passer un cap niveau “prise de conscience”.

    A un de ces jours au bord de l’eau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer