Montage de fourmi ailée – collection 2014


ephemere
trichoptere
hymenoptere
diptere
plecoptere
terrestre
poisson
crustace
autre proie


mouche seche

emergente

mouche noyee

nymphe

streamer

leurre de surface

12, 14, 16, 18, 20, 22

Difficulté

(un peu technique)



Materiaux de montage :

  • hameçon  tiemco 103 BL ou générique comme le Akita AK 523 BL  de chez TAIMEN, du 14 au 20,
  • abdomen en maxima chameleon fondu au briquet
  • thorax en dubbing de poils d’oreille de lièvre sombres mélangés à  mes cheveux (raides et bruns)
  • languette de mousse noire ou marron 2mm (pour ma part de chez Eric Paramore de Livingston/Montana cf  http://www.hopperfishing.com/store/)
  • ailes réalistes en feuille de matériau type zinc. Je donne un coup de marqueur marron indélébile sur les ailes en zinc pour leur donner un aspect … plus vivant.
  • soie noire, marron 8/0, ou autre,
  • vernis


[Total : 7    Moyenne : 3.1/5]

Les fourmis ailées sont très présentes en ce mois de juillet sur la Grande Nive. J’ai encore pu constater que la taille de l’imitation de fourmi est fondamentale. Si les panthères veulent des grosses fourmis, faut des grosses imitations, et idem pour les petites. J’ai un peu fignolé mon montage habituel en conservant le même concept : un montage de fourmi avec un cul lourd qui a tendance à  couler et la tête en dubbing et mousse pour flotter ! Place au détail du montage  …

 

l’abdomen en nylon maxima fondu :

faire fondre du maxima (45/100e pour ma part) avec un briquet à  la flamme réglée au minimum. Au fur et à  mesure, déposer la goutte de nylon en fusion sur l’hameçon tenu par l’étau. Les gouttes de nylon sont entassées jusqu’à  obtention du volume d’abdomen souhaité. Quand c’est le cas, prendre l’hameçon dans la pince à  clamper, approcher une flamme de briquet pour faire fondre et aglomérer le nylon, en utilisant la gravité pour former la goutte-abdomen selon la forme voulue.  Attention à  ne pas bruler l’hameçon, selon le type d’acier, il pourrait être foutu.

montage-mouche-fourmi-corps-maxima-003.jpg

Consignes de montage

  • Replacer l’hameçon avec son abdomen maintenant figé dans l’étau
  • fixer la soie de montage sur la hampe vers l’oeillet
  • descendre la soie en l’enroulant jusqu’à   la moitié de la hampe
  • fixer une languette de mousse de 2 à  4 mm de large par son extrémité, partie libre coté courbure
  • fixer une bandelette de zinc par son milieu, juste après  la mousse coté anneau, elle formera des ailes d’une longueur 1 à  1.5 fois la longueur de la hampe
  • rabattre les ailes vers l’arrière
  • entre les ailes et l’anneau, tourner un peu de dubbing de cheveux 😉
  • rabattre la bandelette de mousse, la  fixer juste avant l’anneau par la soie de montage
  • faire un whip finish à  l’emplacement de fixation
  • couper la bandelette 2 mm après sa fixation, cela formera la tête de la fourmi
  • ébouriffer le dubbing avec une aiguille
  • teinter les ailes si c’est ce que vous souhaitez (moi, j’aime bien, les truites aussi)
  • arrondir le bout des ailes, les deux ailes en même temps
  • déposer une goutte de vernis sur la ligature

La fourmi ailée est terminée, reste à  lui trouver de goulues admiratrices !!

montage-mouche-fourmi-corps-maxima-002.jpg

Une bande de fourmis ailées prêtes à  énerver les farios de la Nive …

montage-mouche-fourmi-corps-maxima-1.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...