Montage imitation de sauterelle : la Fred’s Hopper is born !


ephemere
trichoptere
hymenoptere
diptere
plecoptere
terrestre
poisson
crustace
autre proie


mouche seche

emergente

mouche noyee

nymphe

streamer

leurre de surface

8, 10, 12, 14

Difficulté

(difficile)



Materiaux de montage :

  • hameçon 4 à  14, du 8 sur la photo, j’utilise des LPH 2302 (hampe longue), mais ça pourrait être un TIEMCO 100, un TIEMCO 5263 …
  • corps en mousse 5 ou 6mm d’épaisseur, mono couleur ou bicolore (pour ma part, une plaque de mousse jaune 2 mm dessous, collée au zap a grap avec une plaque 4 mm couleur tan, mais ça aurait pu être olive en haut, couleur chair en dessous. J’ai commandé ces couleurs chez Eric, un gars super, guide de pêche dans le Montana, je ferai rapidement un article sur sa boutique en ligne spécialisée dans les plaques de mousse pour monter des hoppers, des sauterelles. Le corps est constitué d’une bande de 5 ou 6 mm de large, d’une épaisseur de 5 ou 6 mm, et d’une longueur pour que la tête dépasse un peu coté anneau, et dépasse d’un peu plus coté abdomen.
  • soie de montage 3/0 (il faut du solide pour fixer tout ça
  • ailes en plumes diverses (faisan …), scotchées et traitées au softex, puis découpées au ciseau
  • pattes en silly legs, rubber legs … couleur olive tacheté. ça aurait pu être du jaune, du tan … bref, je me suis procuré du spécifique, solide, facile à  monter
  • marqueurs PRISMA COLOR olive et caca d’oie 🙂
  • colle zap a grap ou superglue
  • vernis noir pour les yeux


Montage imitation de sauterelle : pas à  l’ouverture, non, pas à  l’ouverture  !

Une sauterelle au pair ? Quelle drôle d’idée ? 🙂

Mars sur la Nive c’est march brown et olives, août dans le Montana c’est hopper fishing ! Les sauterelles rendent folles les truites des rivières des montagnes rocheuses en juillet, et août surtout. Une bonne dérive très près de la berge au vent, et tout peut arriver, avec des gobages à  vous péter votre pointe en 5X. Message reçu … Mais des sauterelles catégorie mutantes de Tchernobyl, je n’ai pas ça en magasin. C’est pour ça que ce week end, je me suis mis en mode R&D pour faire un premier prototype de sauterelle facile et rapide à  monter, réaliste, solide, flottant … J’avais déjà  joué un peu du Dave’s hopper (avec une tête en chevreuil), mais l’idée de rejoindre l’efficacité des monteurs américains m’a convaincu d’imaginer un montage en mousse …

Au fait, ne vous inquiétez pas, c’est l’ouverture dans un mois, et je serai prêt. Quelques artzamendi, march brown et olives à  monter, une petite révision du matos, des bas de ligne, … mais en attendant, je prépare un trip dans le Montana, et ça s’organise doucement …

photo-montage-sauterelle-pattern-hopper-6.jpg

Sur la base de ce proto, j’ai commencé à  monter une série de sauterelles, que je compléterai prochainement après réception d’un lot de mousses venant … du Montana.

 

photo-montage-sauterelle-pattern-hopper-4.jpg

La Fred’s Hopper vue de dessous …

photo-montage-sauterelle-pattern-hopper-2.jpg

Consignes de montage de ma sauterelle

NB : je prépare au préalable une série de coprs au ciseau (voir forme sur modèle “vue en dessous”, avec une fente de 2 mm au centre, faite au cutter, lame de rasoir , mais sans aller jusqu’au bout de l’abdomen, ni au bout de la tête…),  ainsi qu’une série d’ailes)

  • amener la soie de montage de l’anneau, jusqu’à  avant la courbure
  • revenir jusqu’à  3 mm de l’anneau, laisser la soir en attente
  • passez de la colle sur la soie
  • rapidement placer un corps
  • fixer le corps par 3 ou 4 tours bien serrés (merci la soie 3/0)
  • la tête se relève automatiquement
  • je la relève un peu plus par quelques tours de soie de plus en plus proches de sa fixation sur la hampe de l’hameçon
  • je refais 2 ou 3 tours au même endroit que la première fixation
  • je passe la soie 5 mm en arrière vers la hampe par le haut (sera caché par l’aile), et effectue 3 tours bien serrés pour former la deuxième fixation
  • je mets quelques fibres brillantes qui dépasseront un peu de l’abdomen (oublié sur une mouche : celle que j’ai pris en photo, bien vu Fred)
  • tailler l’aile à  la taille voulue (doit commencer derrière la tête, plus proche que sur la photo … décidément !)
  • la fixer au niveau de la deuxième fixation corps/hampe
  • plus facile à  faire qu’à  expliquer, j’utilise deux brins noués ensembles pour chaque série de patte d’un coté donné de la mouche, je coupe un des deux brins après le noeud. Les deux brins fixés symbolisent la cuisse de la sauterelle. Je fais pareil des deux cotés et donne la direction voulue aux pattes par tous successifs de soie
  • je fais un whip finish sur le même emplacement, en serrant au max, mais ce n’est pas aisé car il est loin de l’anneau
  • un coup de marqueur olive/caca d’oie sur la ligature avant de passer cette fixation au zap a grap, dessus et dessous, ainsi que la fixation la plus vers la tête (pas trop, une gouttelette suffit et va diffuser à  travers la ligature
  • je coupe la soie (après le passage du marqueur, j’ai déjà  eu de mauvaises surprises en dénouant par mégarde un whip finish à  cause du passage répété du marqueur
  • je customize ensuite l’abdomen, et la tête avec mes marqueurs
  • je fais deux yeux avec une aiguille et une mini-goutte de vernis noir
  • je mets un coup de softex au début de l’aile, pour un peu la fondre dans l’arrière de la tête
  • mouche finie … ouf.
  • comme c’est une mouché réaliste, je fais gaffe car elle peut désormais sauter et s’échapper …

Mêlée de sauterelles en repérage des spots de la Madison dans le parc du Yellowstone

photo-montage-sauterelle-pattern-hopper-1.jpg

j’adore ce type d’ailes (cf mon montage de sedge cannelle)

photo-montage-sauterelle-pattern-hopper-3.jpg

[Total : 9    Moyenne : 2.7/5]

10 réponses

  1. patneze dit :

    Salut Fred,

    quel steack !!!! Avec ça, tu as intérêt de préparer à  la touche !!!

    patrice

  2. Norman dit :

    Salut Fred
    je commence a réfléchir sérieusement a un parallele entre mouches américaines et coins de pêche en france,etdu coup il me vient des idées,on en reparle au bord des nives ?

  3. fred dit :

    @Patrice : ouais, un T-bone steak en l’occurrence ! 🙂
    @Norman ok, et/ou devant un verre !! je ne sais pas ce que tu as en tête, mais suis curieux de l’apprendre !! 😉

  4. Jumex dit :

    Bonjour,

    J’adore ce montage, n’étant pas assez expert pour la monter moi même, peut trouver cette mouche dans le commerce.

    Merci du retour.
    🙂

  5. fred dit :

    slt Jumex
    détrompe-toi, ce montage est facile. Il faut juste préparer toutes les pièces à  assembler avant, en faisant des séries. Il faut du fil de montage costaud … tu peux trouver les corps déjà  prédécoupés,chez Eric PANAMORE, gérant de http://www.hopperfishing.com/ , monteur du Montana (Livingston). C’est chez lui que je commande les plaques de mousse. Il est très cool, m’ayant même proposé de passer boire une mousse (liquide) avec lui à  Livingston lors de mon trip Montana en 2012. Sa femme est 1/2 française, ça crée des liens 😉
    Tiens-moi au courant ! Sinon, fais-lui un mail, il peut peut-être de faire des sauterelles toutes faites.
    sinon, tu as vu celle-là  ? http://www.la-peche-a-la-mouche.com
    à  bientôt !!

  6. Jumex dit :

    Un grand merci Fred, je vais le contacter.

    C’est top ce blog, continues…

    A bientôt!

  7. fred dit :

    merci Jumex !

  8. marieetlamb dit :

    Hello,
    J’aimerais en acheter quelques unes, est-ce possible ? C’est le meilleur montage que j’ai vu sur le net, et je ne trouve pas de bonnes imitations à  acheter.
    Merci de me dire s’il est possible d’en acheter.
    Bonne journée.

  9. fred dit :

    slt Lambert

    sacré compliment, merci. Mais elles ne sont pas à  vendre, désolé. Et il doit m’en rester 2 ou 3 de ce modèle. Il est très simple  monter en fait, tu as essayé ? et très vite montée quand tu as prépara les ingrédients : taille plusieurs corps à  la suite (ciseau), prépare des ailes passées au softex (boostées ensuite au marqueur olive), fibres brillantes (sous l’aile), pattes en cordon de caoutchouc, tags au marqueur. Juré, un jeu d’enfant ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus peche a la mouche interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer