Entre un klinkhammer et une oreille de lièvre …


ephemere
trichoptere
hymenoptere
diptere
plecoptere
terrestre
poisson
crustace
autre proie


mouche seche

emergente

mouche noyee

nymphe

streamer

leurre de surface

12, 14, 16, 18

Difficulté

(un peu technique)



Materiaux de montage :

  • hameçon GAMAKATSU F22 14 ou 16
  • cerques en coq Pardo
  • Corps en poils d’oreille de lièvre
  • ribbing en tinsel rond doré
  • Support du parachute en fibres synthétiques blanches
  • parachute en poils de peau de lièvre débarrassés de leur bourre
  • soie marron 8/0,


… la klinkoreille !

Je la testerai ce soir au coup du soir … Un objectif : une mouche type oreille de lièvre (mouche gagnante en ce moment), mais qui se voit au coup du soir. Fusionner un corps d’oreille de lièvre avec une structure de klinkhammer devrait faire l’affaire. Le klinkhammer pour la visibilité au crépuscule, le corps d’oreille de lièvre pour séduire les gourmandes de la Nive.

Pour minimiser le vrillage de la pointe, la collerette autour du spot blanc de repérage sera faite avec un dubbing loop de poils de peau de lièvre, en lieu et place du traditionnel hackle de coq.

La suite vous donnera le détail du montage de cette mouche.

Conseil d’utilisation de ma klinkoreille

Je la monterai sur une pointe fluorocarbone 6X ORVIS MIRAGE MAXNOT, soit du 12,7/100e. Pas plus fin de crainte de vriller la pointe… Elle fera l’affaire sur les frisoulis de fin de lisse, au coup du soir. Je l’ai monté sur un hameçon GAMAGATSU  F22 N° 14, assez imposant, mais ferreur d’élite. Une version en hameçon de 16 serait préférable.

Conseil de montage de ma klinkoreille

xxx
une photo valant plus que de longs discours, quelques photo face et pile de la klinkoreille:

xxx

vue de dessous …

vue du dessus

Ce montage n’est pas très facile. La difficulté technique réside dans le montage parachute avec un toupet synthétique servant de support au dubbing loop de poils de peau de lièvre.

 

Consignes de montage

  1. Fixer une pincée de fibres synthétiques blanches sur le premier quart avant de la hampe, la solidariser avec des huit de soie de montage autour de la hampe, tourner la soie sur les 2 premiers mm de la base, solidariser à  nouveau en faisant des huit de soie autour de la hampe
  2. amener la soie de montage jusqu’à  la courbure
  3. fixer 10 cm de tinsel rond doré
  4. fixer quelques cerques en pardo, un peu plus courtes que la longueur de hampe
  5. poisser la soie de montage
  6. y faire adhérer un peu de dubbing d’oreille de lièvre sans bourre
  7. tourner le dubbing sur les 2/3 de la hampe, jusqu’à  la base du parachute
  8. cercler avec le tinsel, arréter aux 2/3
  9. sur la base du parachute, faire un dubbing loop de poils de peau de lièvre
  10. tourner 3 ou 4 tours sur la base du parachute, en tenant les poils vers l’extérieur
  11. bien fixer avec la soie de montage
  12. faire une tête en soie, vernir
  13. ébouriffer la partie avant du corps en dubbing avec une aiguille,

… vous m’en direz des nouvelles, je vous en donnerai également  …

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

6 réponses

  1. patneze dit :

    salut Fred,

    je pêche avec cette mouche depuis pas mal de saisons. Ca marche du tonnerre 🙂 Autrement pour éviter le vrillage, remplace le coq par du lièvre. Et oui, va falloir t’y mettre un jour 🙂

    Pat

  2. Fred dit :

    salut Patrice
    ah le lièvre !!
    c’est bien avec ça que je lui ai fait la collerette, en plus, je trouve qu’elle a meilleure allure
    pas testée hier soir, mais 4 truites quand même, dont une 45 pêchée une fois par semaine depuis 3 semaines 😉
    salut à  tes copains et au “petit” Fred 😉

  3. patneze dit :

    Tu utilises un hameçon à  hampe droite ou courbe ?

    Sinon pour les mouches parachutes, je trouve que le coq vrille beaucoup moins la mouche que sur une araignée classique. Et c’est plus facile à  enrouler sur une mouche parachute 🙂

    Pat

  4. Fred dit :

    slt Patrice
    la hampe est droite, mais forme caddis/klinkhammer. Il prend très bien prise à  la commissure de la machoire de la truite.
    😉
    Fred au chomage technique, Nive marron 🙁

  5. avec ça en bretagne c’est le carton,le sauve-bredouille,tiens faut que je dise a fred d’en monter,avec Pat on va lui montrer.
    le lievre ça relativise le prix exorbitant des hachles de qualité.
    en parlant de fred il est parti dans la creuse,il va surement pêcher.
    avec moi il apris de nombreux poissons ces derniers temps ,et il progresse vite.
    ici les rivieres baissent a vue d’oeil!!!je crains un étiage sevère pour l’été.
    bonne continuation,a bientôt.
    ps: as tu vu le livre de l’abpm sur les rivieres bretonnes,un bijou de travail collectif.
    gérard

  6. Fred dit :

    Salut Gérard.
    La Nive a encore de l’eau, mais pêche médiocre sur mes secteurs en ce moment.
    j’ai fait un petit billet sur ce livre (va voir sur http://www.la-peche-a-la-mouche.com…). Je réfléchis à  me le commander. 😉
    A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer