Partie fourmi, fourmi, fourmi, fourmi, formidaaaaaaaable !

Je ferai mieux d’te proposer un hymenoptère !

Pour te plaire !

Dans ta … veine nourricière …

… et c’est ce que je compris au bout d’une heure de pêche à  me heurter à  1, puis 2, puis 3 poissons refusant tout. Dégouté de ce triple échec, je mis ma faillite sur le compte d’une approche peu discrète de ces poissons actifs. Impossible de les faire monter sur des petits voiliers en cul de canard sur hameçon 18, ou sur une peute … Dans ces cas-là , autant capituler et aller voir en amont si des copines plus coopératrices ne m’attendraient pas, par hasard.

Et elles m’attendaient, à  l’apéro sur …. des fourmis ! FOURMIDABLE !

Un coup du soir formique sur la Grande Nive

Mon pool sur Louhossoa est idyllique ce soir. Un niveau d’eau bas, mais une eau encore bien fraiche. Une journée chaude, pas de vent, ou très faible. Peu de nuages. Je commence par le grand lisse aval, juste avant l’accélération vers les rapides. Fiasco comme vu plus haut.

300 m en amont, je distingue de plus en plus de gobages. De ces gobages denses mais de diamètre restreint.

Plus je me rapproche, plus il est évident que ce n’est pas comme d’habitude. Beaucoup de poissons actifs, et quelques uns apparemment de taille (les fameux gobages “head and tail” caractéristiques des grosses mémères).

Une douce euphorie me gagne. ça gobe maintenant partout. J’essaie de rester calme. Commencer en aval, rester discret (même si les truites sont peu farouches lors de ces retombées de fourmis, certaines gobant à  3 m de moi, plein travers par eau claire !).

Comme à  mon habitude, je serai très mauvais au ferrage avec les 3 premiers poissons loupés (ferrages trop tôt je pense).

J’en décrocherai ensuite 2 en combat. J’en ferai ensuite 4, à  la queue leu leu, sans qu’aucune ne dépasse 30 cm. Je fais la gueule, d’autant que 3+2+4=9 truites touchées sur 15 m de berge, sur un grand calme avec entre 1 et 2 m d’eau et un fond de sable, faut pas trop en demander : le secteur se calme. J’ai été nul ! Pas une grosse truite à  la raquette, alors que la promesse -et l’attente- était forte.

Je suis toujours sur une pointe en 10,7/100e (fluorocarbone ORVIS MIRAGE MAXNOT 7X), mais qui me semble presque grossière sur ces conditions d’eau (niveau et clarté). Quant à  la mouche … une imitation de fourmi corps en soie et ailes en zinc pour les premières truites, une autre avec un montage plus flou pour prendre la relève.

L’imitation de fourmi ailée utilisée

Simple à  monter, une très bonne flottaison, se sèche par des faux lancers, très légère, et réaliste (enfin pour moi, avec les yeux de l’amour :-).

la même vue de dessous

comme vu plus haut, elle fera monter les truites sans hésitation. Même une mémère s’intéressera à  elle …

Une plus grosses que les autres se goinfre de fourmis en bordure de courant

On ne voit qu’elle ! Vas-y que je gobe à  gauche, à  droite, derrière. On ressent presque de la jubilation chez ce beau poisson qui se gave de fourmis ailées. Un nième coup d’oeil à  la surface me le confirme : ça dérive sérieux : des fourmis ailées toutes noires, d’autres noires et dégradé roux foncé en allant vers la tête. D’autres avec des ailes grises opaques, que je ne m’explique pas. Des subimagos de fourmis ?

La mémère ne fait pas dans la dentelle. Elle doit gober au minimum toutes les … 10 secondes. LE Fred est chaud. Je me place tout doucement plein aval, à  7 m d’elle. Objectif : un lancer courbe avec posé de la fourmi 2 m en amont d’elle.

La première sera la bonne. Tout doucement la truite viendra cueillir la friandise empoisonnée. Comme dans un rêve, en mode sérénité, je la ferrerai proprement. Dans le tempo …

Et elle, … elle, en mode dragster,  me rincera proprement plusieurs mètres de soie en filant pleine veine d’eau, avant de briser le bas de ligne à  la jonction avec le porte pointe (du fluorocarbone ORVIS MIRAGE, comme la pointe, mais en 6X). Maudit le mec ! Rien à  faire, sur pointe 7X, rien à  faire. Un poisson de 45 ? 50 ? plus ? Content, mais …  frustré …

je referai un ou deux autres farios, petites, en décrocherai une autre. Bilan de la soirée : sentiment de rêve un peu gaché ! mais grand plaisir quand même.

Cette soirée formique me titillera les méninges quant à  mes imitations de fourmi ailées. Je déciderai de me faire une série de fourmis noires/brunes, qui flottent bien …

Mon nouveau montage de fourmi ailée

un cahier des charges simple pour ce montage inspiré du montage de fourmi de Pascal COGNARD, et de ce que peuvent faire par ailleurs Jean-Paul DESSAIGNE ou Florian STEPHAN avec le lièvre :

  • corps noir, tête rousse/brune
  • aile(s) réaliste
  • bonne flotaison
  • “vrillage free”

je vous donnerai ces prochains jours la fiche de montage de cette fourmi ailée…. formi … formidaaaaaaable !

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

3 réponses

  1. Salut Fred
    pour les fourmis dont je ne me sépare jamais j’ai un truc du tonnerre qui permet de les voire de loin:le papier irisé qui sert a faire des cadeaux,parfois chez les fleuristes aussi.
    pour faire les ailes c’est génial,on dirait des phares dans la nuit,je vais t’en envoyé un bout.moi je coupe une petite bandelettede de la largeur des ailes et je la vrille au milieu avant de la fixersur la hampe de l’hameçon.
    bon apres ce n’est que mon systeme qui peut ne pas convenir a tous.hier sortie bretonne avec patrice,cinq poissons mais plus d’eau ,vivement la pluie!!
    gerard
    bon weed-kend
    gérard

  2. Vincent dit :

    Super site !
    Je vais sur les nives les 15 prochains jours, ca doit bien faire 10 ans que je n’y suis plus allé, j’emmène quelques fournis? J’en monte parfois en parachute, ça permet d’avoir un corps vernis en gardant quand même une bonne flottaison.
    A un de ces soirs au bord de la Nive (disons entre pont noblia et le pont de chemin de fer)!

  3. DID13 dit :

    Bonsoir à  tous,
    Je viens trois semaines à  DAX (remise en état du dos) à  partir du 20 août, mais rester tout ce temps sans fouetter un peu… Je pêche habituellement dans les hautes alpes et je souhaiterais avoir quelques infos pour taquiner la truite ou autre au fouet dans votre région. Si quelqu’un peut me tuyauter d’avance merci..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer