Veni, vidi, vici … bis

truite fario en peche a la mouche au pays basque 9 juin 2009

Pleine période du !

Une réunion s’éternise à  Bayonne, et c’est vers 19h30 que je partirai enfin retrouver dame Nive

Le temps est propice : très calme, lourd. Pas de vent. Niveau bas sur OSSES (0,6 en gros). Temps couvert, lourd, tendance avec un peu de bruine si je me souviens bien. Eaux assez claires. Très casanier en ce moment, je vais sur mon spot du moment entre Louhossoa et Bidarray. Je m’y éclate, mais toute la Nive est éclatante en ce moment. C’est la période du coup du soir. Plein de sortes d’insectes, de l’eau encore très fraiche, et des truites bien présentes. De la belle fario ! C’est ce que les vidéos qui suivent vous montreront …

L’heure est à  la finesse

J’ai changé de soie et suis passé en soie de 4. Plus adapté aux conditions et à  l’humeur des panthères de la Nive. Ultra-discrétion, mini-mouches et posés naturels sont les facteurs de réussite en ce moment. La saison avançant, les truites commencent aussi à  être expertes en dérives anormales. Donc longs bas de ligne, et pointes fines. Je pêche en fluorocarbone ORVIS MIRAGE 10,7/100e et la partie de pêche de ce soir et celle de jeudi 11 me conforteront dans ce choix.

ça fait toujours plaisir quand on est attendu …

J’arrive donc sur site.  La Nive m’attend. Une vidéo se passe de commentaires :

En effet, une “petite” truite gobine entre les algues. Dans très peu d’eau. Une autre plus haut, plus vers le milieu de la Nive. Ce sont 3 poissons qui m’attendent sur 30 m de berges.

Une petite truite gobine entre les algues

Je commence donc par la petite, la plus proche de moi, à  une douzaine de mètres.. Un petit sedge sur hameçon de 20 lui conviendra. Elle semble être sur des mini-sedges. En fait de sedge, je choisis un  tout petit cul de canard, sur hameçon de 20 donc. J’ai toujours de l’appréhension sur leur capacité à  bien piquer à  cause de leur peu d’ouverture. Premier posé : sur les algues. Deuxième posé. La mouche se pose bien, mais les veines de courant lui font faire du tire fesse : un draguage de chez draguage ! Foutu, la truite doit être calée. BLOAORFF !!!! Elle gobe sauvagement ce mini-sedge qui s’échappe (croit-elle). Un superbe combat. Ma pointe en 10,7/100e résiste bien, malgré les rushes dans les algues. Un superbe poisson, 41 cm de muscle, un poisson bien vif qui s’échappera avant la photo, mais après la vidéo :

Je dois aussi être attendu plus haut, non ?

photo de coin de peche a la  mouche au pays basquePlus haut, un spot m’attend en effet. 15 min de crapahut et de presque-baignade et je suis sur place. Et bien entendu … une truite gobe à  tout va. Elle gobe des mini-choses comme ses copines. Elle est installée sur ue bordure infernale, qui ne paye pas de mine, mais diabolique quant aux veines de courant qui la lèchent. Des courants très irréguliers, qui avancent par bouffées irrégulières.

Je m’y prendrai à  plusieurs fois pour enfin la décider à  monter. Un demarrage froudroyant, sauts, chandelles. Un combat lourd. Je jubile. Un beau poisson, 40 cm. 

Lui aussi souhaitera être filmé, je m’exécute bien volontiers :

Un grand plaisir donc. A l’extrème coup du soir, je décrocherai un beau poisson à  nouveau. Mais peu importe, l’important est bien de les faire sauter !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

1 réponse

  1. jean pierre dit :

    Bravo encore une fois Fred.Le décés de mon Père me fait poser la canne quelques jours mais je reviendrai plus fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer