Gober n’est pas piquer

Pêcher à  la mouche ? facile ! Bien ferrer ? …

… pas si facile. Le temps est plutôt favorable, avec quelques averses en fin de soirée. Un niveau d’eau pas trop eau (0,67 chez Vigicrue à  OSSES), mais une eau un peu troublée par les averses de la veille. Une partie assez agréable, avec quelques adversaires, mais un bien piêtre ferreur. Je ferai monter 5 poissons, et n’en piquerai qu’un … de belle taille (+-40), mais qui se décrochera après m’avoir gratifié du traditionnel sprint vers le milieu de ma Nive, et de la non moins traditionnelle série de sauts libérateurs. Le 206 BL en taille 18 serait-il en cause ? Une bredouille active, donc. De la bredouille pas trop  frustrante,avec l’essentiel quand même assure : faire monter du fish sur la mouche.  Une bredouille, c’est l’occasion de faire un point sur les tendances du moment sur la Nive : 

Pêche à  la mouche en ce début juin 2009 sur la Nive

Sur les lisses, ça devient hard. Je suis toujours en soie de 5 avec une pointe en flurocarbone ORVIS MIRAGE 12,7/100e. Il faut que je change ça, trop gros en ce moment. Il faut que je passe dès la prochaine sortie en soie de 4 et pointe toujours en ORVIS MIRAGE, mais en 10,7/100e. Avec des mouches sèches  si petites qu’une mouche sur hameçon de 18 fait grosses en ce moment. En effet, se cotoient sur la Nive de minuscules insectes (sedges, chironomes, autres diptères), et d’énormes mouches de mai, énormes ! Des mouchasses d’un Kg pièce minimum ! j’exagère un peu. Mais paradoxalement, il ne me semble pas que ces supersize flies soient très gobées. Pourtant, ça gobe ce soir, mais sur du petit, du spent de la catégorie mini-moi, du sedge de chez pointe d’aiguille, du chiro mini-poussin quoi …

Je ferai donc monter cette poignée de volontaires sur des petits sedges, ou des plus gros, les deux en cul de canard et cul de becasse (la fameuse “bénard”). J’ai constaté que même si les sedges cannelle ne sont pas encore sortis (ils le font tous les soirs de façon très brève), les truites sont quand même réactives sur cette macro-mouche (en 16 ou 14)… au coup du soir. D’ailleurs en ce moment, je suis comme ces sedges, je ne sors qu’au coup du soir.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

2 réponses

  1. loops dit :

    salut Fred,
    comme je te comprends. en ce moment, les ombres ne sont pas très sympas c’est quasi du 50% entre les ferrés et les manqués. par contre, ces dames sont plus coopératives mais les grosses (35/40) ne se laisse pas prendre à  l’épuisette bien qu’elles ne rechignent pas à  prendre l’imitation…la prochaine fois!A+

  2. mathieu64 dit :

    Salut Fred!!!même constat sur le Baztan que je pêche à  peu près deux fois par semaine..les tailles des mouches se réduisent mais j’ai l’impression que leurs diversités augmentent…les eaux sont de plus en plus basses et de plus en plus claires et le Baztan m’en fait voir de toutes les couleurs, mais ça vaut largement le coup!!!!vivement la prochaine sortie de ce soir!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...