Et un, et deux, et 3 poissons

Arrivé sur la Grande Nive, à  Louhossoa, les conditions semblent bonnes. Il fait très doux, 0,82 m d’eau à  Osses, une eau un peu plus claire que précédemment, avant les orages des jours à  venir.De nombreux insectes, de tous types : trichoptères de tout poil, éphémères diverses … ça devrait le faire … et ça l’a fait !

Rien sous la passerelle …

allons voir plus loin, sur un superbe recoin très reculé, dur d’accès, certainement très tranquille. Des bois flottés dans les arbres en disent long sur les crues de ma Nive.

C’est un coin très agréable, on s’y sent loin de tout … les truites aussi !

2 poissons installés sur 15 m de berge, 2 beaux poissons.

Elles se partagent cet espace, en gros moit’moit’. La première est très dure à  faire à  cause des nombreuses veines d’eau hétérogènes, et des résurgences du courant qui compliquent les dérives. La deuxième est compliquée, car elle gobe dans un calme le long et en amon immédiat de zones plus rapides. Vous avez compris, ça ne va pas être simple.

La première, gobera mon émergente de sedge en CDC sur hameçon 206 BL N° 18 au premier bon passage, après un lancer travers amont volontairement très mou. Super combat, plusieurs séries de chandelles, et ce beau poisson de 41 cm se laissera aller dans mon épuisette.

La truite suivante nécessitera plus de discrétion et de patience.

J’attendrai au moins 1/2 heure qu’elle soir en position favorable, en l’approchant de très près. Je ne déploierai que 3 ou 4 m  de soie sous la frondaison qui la protège (outre le calme qui l’héberge). Au moins une vingtaine de lancers avant de faire le bon passage, au bon moment. L’émergente de sedge sera donc enfin gobée, combat très  bref, elle se rendra d’abord “facilement”, puis réalisant surement mes intentions prédatrices, me gratifiera de nombreuses chandelles, d’un démarrage-turbo de l’autre coté de la Nive, le grand jeu !

43 cm, soit ma plus belle truite de l’année  sur la Grande Nive.


Relchée après photo, elle sera à  nouveau dispo pour l’un d’entre vous, ou pour ma pomme. Si vous la tentez et la séduisez, faite comme moi : RELCHEZ-LA ! Elle est mieux dans son petit coin de Nive que dans votre poêle, votre estomac ensuite, et pour finir … quel destin !

Je ferai un troisième beau poisson de 35 environ un peu plus en amont qui sera relché également. Et un, et deux, et 3 poissons ! et un quatrième qui se décrochera après avoir rejoint son rocher plein courant. Tous sur émergente de sedge.

Un retour galère à  la voiture

… 1/2 heure dans la nuit, à  passer de la berge et à  ses ronces, amoncellement de bois flottés … ou pentes insurmontables, au lit de la Nive (blocs rocheux, poches de vase, trous indétectables). L’Amazonie !

Et pour finir ce billet, un peu de romantisme dans ce monde de truite :

de magnifiques et imprévisibles hortensias, probablement arrivés là  a la bonne grce d’une crue hivernale, l’arrachant à  un destin encadré dans un jardin d’amont, pour une vie plus aventureuse sur une bordure ombragée à  Louhossoa.

et un peu plus loin, ces fleurs magnifiques dont j’ignore le nom.

Il est tard (01h21), et j’ai mieux à  faire que d’écrire un post sur mes parties de pêche : aller rêver d’une autre partie ! … sans retour difficile !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

3 réponses

  1. jean pierre dit :

    Bravo pour tes news toujours aussi tentantes,mais peux-tu nous montrer le montage de ton émergente de sedge aussi efficace.Merci et à  plus sur les berges.

  2. Fred dit :

    slt Jean-Pierre
    je mets une photo ce soir en ligne, mais tu verras, rien de plus simple.

  3. nico dit :

    Joli fish Manfred. Belle saison sur la Nive cette annee. Pourvu que ca tienne jusqu’au 13 Juillet. J’arrive pour 2 semaines. Le Gave sera peut etre bon aussi a cette periode. Ici en Ecosse les affaires reprennent depuis quelques jours, meme si les poissons sont de plus en plus difficiles et mefiants. Je retape regulierement et la taille monte. Hier soir en particulier j’ai renoue avec les sensations uniques que procure une grosse Brown sur un petit sedge en 16 et pointe de 12, dans un endroit impossible. Plus de details en ligne sur mon blog.
    A+
    Nico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer