Partie de pêche à  la mouche du 24 mars 2012

Un temps de juin pour cet après-midi de fin mars …

une journée très pêche commençant avec une matinée consacrée à  participer à  l’Assemblée générale de l’AAPPMA de la Nive. J’y ai découvert entre autres l’impact financier du don (gratuit) d’une carte de pêche complète à  chaque propriétaire riverain des Nives (cf article ). J’y ai découvert également l’excellent travail effectué par Glenn, le permanent de l’AAPPMA de la Nive, à  qui j’aimerai donner la parole de temps sur la-peche-a-la-mouche.com. L’asso est très sensible à  la préservation du milieu. Ils ont donc engagé de nombreux travaux visant à  l’acquisition de données permettant de comprendre la dynamique de “l’écosystème Nive” : scalimétrie, mesure de la température, conductivité, taux d’oxygène … Comprendre cette dynamique sert à  adapter la réglementation, comme la baisse à  5 poissons décidée depuis cette année. Du bon boulot, qui va dans le sens que j’espère.

Il y eu pas mal de débats, suivis d’un rapide apéro. Vers 13h15, je quitte cette digne assemblée direction ma Grande Nive …

Bref, 14h, je suis sur la Nive à  louhossoa …

le temps est chaud, plein soleil, vent du Nord Ouest, eaux claires mais pas cristallines. 

Sur la fin de mon lisse préféré, une truite est active. Peu d’insectes, mais quelques olives et éphémères gristres.

Je lui propose une de mes dernières innovations, une sorte de march brown cul de canard customisée avec des “rubber legs”. La photo ne la met pas très en valeur, mais posée sur l’eau, elle a franchement de la gueule. Pas convaincu de ma customisation, je veux savoir si ces papattes ne vont pas nuire à  la crédibilité de ce montage.

mouche-ephemere-march-brown-rubber-legs-1.jpg

La truite ne montera pas au premier passage car c’est une experte. Elle est en fin de lisse, avec un miroir immobile devant elle. C’est donc dur de la tromper. Elle montera pourtant, mais je la louperai au ferrage. La mouche semble être viable. Le reste de la partie me le confirmera, ainsi que le lendemain, de façon plus évidente (article à  venir).

Plus rien ne bouge sur le lisse. Je remonte donc la Nive en quête de poissons actifs. 

photo-berges-grande-nive-paysbasque-mars2012-007.jpg


C’est presque 1 km plus en amont que je trouverai une magnifique truite en poste sur des olives. Comme il fait grand beau, elle s’est positionnée à  l’ombre sur une berge profonde. 

photo-berges-grande-nive-paysbasque-mars2012-006.jpg

Racines, arbres morts et gros blocs de roche, le tout en bordure d’un beau courant, légèrement an aval d’un rapide. Le poste idéal. Je lui pose ma march brown customisée. Au 3ème ou 4ème passage, elle gobe … je la loupe …

Je ne l’ai pas piquée a priori. Attendre qu’elle regobe. 5 min … rien … si, elle revient. Des gobages soucoupe. Ce doit être un beau poisson. JE lui repose ma mouche. Elle regobe, je referre … mais cette fois-ci je la picote … sans la piquer… elle ne reviendra pas.

Je continue vers l’amont. Il n’y a plus d’insectes. Cette zone est plein soleil, ce qui n’est pas bon. En effet, je ne verrai qu’un poisson, mais gobant de temps en temps, sans régularité. JE croiserai au bout de ce parcours un catalan moucheur qui commence sa partie après avoir visionné le match des sangs et or (l’USAP) contre les jaunards. Il est désolé car ils n’ont pris que le bonus défensif. Perso, j’aurais préféré qu’ils ne le prennent point, concurrence avec l’Aviron oblige. Il m’apprends que nos meilleurs ennemis, les biarrots, ont gagné à  Lyon. … ça pue pour l’Aviron Bayonnais…

L’après-midi tire à  sa fin, il est temps de gagner Jean Dauger, l’Aviron y rencontre Brive ce soir … gagner à  Jean Dauger ? … très fréquent cette année malheureusement. 🙁

Je rentrerai donc bredouille sur Bayonne, à  temps pour voir un piètre match de top 14 malgré la victoire de mon équipe de coeur. Une victoire malheureusement très probablement synonyme de passage en pro D2, Brive, notre adversaire et concurrent direct au maintien ayant fort justement arraché in extremis un bonus défensif.

photo-berges-grande-nive-paysbasque-mars2012-005.jpg

Avant de rejoindre ma voiture, en rentrant le long de la Nive, je tirerai le portrait de ces deux moutons. Ma mère est en effet bien entendu lectrice de mes articles, et  typiquement, une photo de moutons lui parlera plus que des sempiternelles photos de mouches ou de truites … bisous Maman !!

mouton-pays-basque.jpg

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer