Montage du sedge émergent cdc et elk


ephemere
trichoptere
hymenoptere
diptere
plecoptere
terrestre
poisson
crustace
autre proie


mouche seche

emergente

mouche noyee

nymphe

streamer

leurre de surface

8, 10, 12, 14, 16

Difficulté

(facile)



Materiaux de montage :

  • hameçon  pour sedge émergent, ou pupa de 8 à  18,   pour ma part un DAIICHI 1250 N° 14 (forme renversée, plutôt favorable à  une bonne accroche lors du ferrage)
  • cerclage en fil de cuivre
  • Corps en dubbing d’oreille de lièvre olive
  • thorax en dubbing de poils de lièvre marron
  • loop en cul de canard naturel, 1 ou 2 plumes selon leur taille
  • ailes en poil de wapiti ou élan (elk coloris naturel ou naturel bleached -plus clair-), mais faisable en chevreuil, cerf …
  • soie marron 6/0, ou autre,
  • vernis


Un sedge émergent cdc (cul de canard) et poil de cervidé …

Rien de révolutionnaire dans ce montage, mais une valeur sure et un concept simple :

  • montage sur un hameçon pour émergente, maintenant le corps sous la surface en oblique, comme un trichoptère en train d’émerger de la pellicule,
  • corps “ébouriffé” en dubbing olive puis marron pour le thorax
  • “loop” en cul de canard (cdc) pour la flotaison et l’impression floue d’émergence
  • pincée de poil de cervidés pour symboliser les ailes en cours de “séchage” et la tête caractéristique des sedges

Place au détail du montage  …

 

photo-montage-sedge-caddis-emergent-cdc-elk-7.jpg

Consignes de montage du sedge émergent CDC+elk

  • amener la soie de montage de l’anneau, assez bas dans la courbure
  • fixer le fil de cerclage en cuivre
  • poisser le fil de montage sur quelques cm, y faire adhérer du dubbing olive plutôt grossier
  • rouler entre les doigts pour faire une mèche
  • tourner la mèche de dubbing jusqu’à  la moitié de la hampe
  • cercler en sens inverse avec le fil de cuivre
  • fixer avec la soie de montage
photo-montage-sedge-caddis-emergent-cdc-elk-006.jpg
  • poursuivre avec une mèche de dubbing grossier coloris marron pour le thorax
  • placer une ou deux plumes de cul de canard par leur calame, pointe vers l’avant de la hampe
  • en s’aidant d’une aiguille, faire un loop avec les plumes de cul de canard (arrivant un peu avant la fin de la courbure
  • fixer les plumes. Le loop de cul de canard est fixé.
  • poser par dessus une pincée de elk pointe dépassant à  peine de la courbure
  • la fixer solidement par plusieurs tours
  • couper l’excédent de poils pas trop au raz pour créer la future tête du sedge
  • faire un whip finish à  l’emplacement de fixation du elk
  • passer un coup de vernis
  • dégager quelques poils du thorax avec une aiguille.

Le sedge émergent est fini. “ya plus qu’à  !”

Notre caddis avec ses copains …


photo-montage-sedge-caddis-emergent-cdc-elk-002.jpg

[Total : 7    Moyenne : 4.1/5]

2 réponses

  1. Nico dit :

    Magnifiques ces sedges. Tu en a fais une poignée pour le Montana?
    Nico

  2. fred dit :

    pour l’instant barème normal : 4 chacun de ce type, mais j’en ferai des plus petits sur h 16
    a+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer