Eau turpide … gare au bide !

Mercredi 13 juin – Soirée sur la Nive. Niveau d’eau Quelques averses dans la journée. Un temps qui s’arrange en fin de soirée (mais pluie dans la nuit). Niveau d’eau 1,1 à  OSSES. Eau turpide (ce n’est pas un ami basque mais mon commentaire sur la couleur de l’eau).
Ouf ! Journée de boulot un peu speed, le cul dans la Nive me fera du bien ! 1/2 heure plus tard, je suis à  Bidarray, le cul dans la Nive donc… ça c’est fait.

Gare au bide

j’arrive sur mon spot. Seul au Monde (enfin en oubliant les 2856798562 petits sedges qui papillonnent dans les voutes de branches surplombant les rapes que je vais arpenter, rive gauche). Quelques très grosses éphémères font du vol ascentionnel, quelques gros sedges ce qu’ils peuvent, et moi, le héron.
Et ça durera 3 heures car je ne verrai aucune truite attaquable (2 sardines vues, mais pas assez grosses, même cumulées, pour que je m’éreinte la couenne à  les titiller). Bon, j’essaierai d’en séduire une, mais elle refusera mes avances (question d’habitude) … je n’insisterai pas … trop. Si les donzelles se mettent à  devenir difficilles, où va-t-on ? Retour maison. Dodo.

mais c’est quoi cette photo de truite énÔÔÔrme plus haut ? juste pour vous forcer à  lire ce chapitre ? Lisez la suite !

et pendant ce temps-là , Nico sur la Don en Ecosse :

le lendemain matin comme quasiment tous les matins depuis quelques temps, j’aurai un mail de Nico, mon copain d’Ecosse. Il enchaîne coups de la nuit sur truites de mer et coups du soir sur les brownies (farios). Dur métier !! Je ne sais s’il tiendra la distance !
et bien après m’avoir écoeuré la semaine passée avec plusieurs poissons de plus de 50, en sêche au coup du soir sur sedge ( je suis fier qu’il cartonne avec un modèle que je lui ai suggéré), il a fait encore plus fort. L’ayant motivé en le mettant au défi de faire une soixante, il l’a … presque fait quelques jours après avec une magnifique 58 cm (truite, pas érection !) … oui je sais, facile et récurrent ! …qui lui a fait l’enfer avant de se faire photographier :

oui, vous pouvez applaudir : poisson fait sur pointe de 3 lbs, soit un 14/100e fluorocarbone, soie de 5.

Voilà , il ne me reste plus qu’à  conclure avec le fameux dicton populaire du jour : “Bide sur la Nive, ça cartonne sur la Don !”

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

1 réponse

  1. Niakwé dit :

    Merci de me faire l’honneur de figurer dans ton blog. Vivement les vacances sur le Gave, je ne vais pas tenir la distance ici. Je suis dans un état d’épuisement avancé à  force de traquer ces grosses brownies, surtout que les coup du soir ici durent toute la nuit en ce moment (pratiquement plus de nuit). J’arrive le 28.
    Nico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer