La veste de wading ORVIS TAILWATER : j’en ai rêvé, ORVIS l’a fait

La veste de wading ORVIS TAILWATER : j’en ai rêvé, ORVIS l’a fait

Ma veste de wading ORVIS TAILWATER : sobre, efficace, rien à  redire …

j’ai investi il y a quelques mois dans une veste ORVIS tailwater. Un achat que je ne regrette pas. Sobre, solide, bien sûr étanche tout en étant très respirante. Elle vaut largement les quelques 200 $ et des poussières d’investissement.

Je l’ai étrennée en début de saison sur la Nive au Pays Basque, et ensuite lors d’un séjour printanier en Ecosse. Pluie et averses à  foison. Aucun souci, je suis resté sec, même au plus fort des giboulées, et même si elles duraient longtemps. Au delà  de ses caractéristiques de respirabilité et d’étanchéité, elle est très confortable, et de nombreux détails font d’elle le type même de veste que je conseille à  chaque moucheur.

On sent qu’elle a été pensée par des pêcheurs à  la mouche :

  • d’abord la couleur : discrète, parfaite pour se fondre dans la végétation (une autre couleur existe je crois, tan ou sable),
  • la place du casse-croute n’a pas été oubliée dans le dos avec une poche à  scratch assez vaste pour y entasser un sandwich bien garni, une gourde d’eau et une canette de guiness 😉
  • un judicieux système de velcros et de néoprène aux poignets permet de mettre les bras dans l’eau en limitant presque entièrement les entrées d’eau
  • 2 poches intérieures permettent de stocker boites à  mouches et autres choses. Elles ne sont pas étanches  en cas de plongeon dans la rivière, mais protègent de la pluie à  100%, protection mainte fois testée.
  • la capuche permet une vision latérale, et se ferme bien au niveau du cou
  • des anneaux sur la face avant à  coté des poches sont là  pour accrocher la dragonne d’un appareil photo ou tout autre chose (que je glisse dans la poche avant du même coté)
  • la veste est prévue pour le wading, donc assez courte, mais peut être facilement resserrée à  la taille, puis remontée pour gagner les quelques mètres précieux pour approcher le poisson ciblé. Le resserrement avec un système très simple tient bien le coup, même si on bouge. Ceux qui ont une veste non prévue pour doivent voir ce que je veux dire : rien de plus chiant qu’une veste qui retombe alors que l’on fait du wading profond, même si le tissu est prévu pour sécher rapidement.
  • Le seul point à  améliorer (si tant est que ce soit possible), mais qui se résout en fait très bien, est la capuche, parfaite au demeurant comme vu plus haut, mais qui tombe un peu sur le front en cas de pluie. Pour palier à  ça, une simple casquette ou visière vissée dessous sur votre tête la tiendra bien en place. Je ne pense pas qu’il y ait d’autre solution, ou alors il faudrait avoir une capuche renforcée avec une matière plus solide que le tissu respirant. Je n’en ai jamais vu à  ce jour.
Bref, probablement la veste idéale. Son design est beaucoup copié (SIMMS …), et ce n’est pas du au hasard. 
photo-veste-orvis-tailwater.png
Pour la trouver :
Comme c’est noël dans 3 mois … essayer quelques gagner des points avec votre compagne … mettez-là  sur la voie … et priez qu’elle comprenne !
Cette veste vous accompagnera dans vos périples, et peut-être vous portera chance comme à  moi :
veste orvis tailwater
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

5 réponses

  1. Marc31 dit :

    merci pour ces infos, Fred, ma future veste, c’est sûr

    et tu es si beau dedans !! 

    ouarf ouarf !!

    a+

  2. Jean-Paul dit :

    bonsoir Fred

    est-elle solide ? (je pense aux ronces, branches …). Comment doit-on la laver ?

    merci de votre réponse

    Cordialement

  3. fred dit :

    @Jean-Paul

    pas de souci, je ne la lave pas, mais elle est nickel,même après une saison. Les pluies se chargent de la rincer, elle est toujours comme neuve  !

    Cordialement

  4. Théo75 dit :

    bonsoir Messieurs

    je confirme qu’elle est parfaire : je l’ai depuis 2 ans, elle ne bouge pas. Chose que Fred n’a pas précisé, elle est même utilisable en dehors de la pêche, elle est très élégante.

  5. Marc31 dit :

    ça y est, je me suis offert la tailwater Orvis, une veste parfaite ! 

    merci pour ces conseils, Fred !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer