Surface froissée … saison dépucelée …

La météo annonce du froid pour les 2 jours à  venir. La Nive s’est fait une bonne crue il y a 3 jours, et son niveau baisse mais je pêcherai en ce mercredi soir avec quand même 1.32 m d’eau à  OSSES, ce qui est dans mes valeurs limites. Heureusement, les eaux sont suffisamment claires pour espérer quelque chose. Le temps se couvre et le vent vire à  l’Est. Bref, j’ai un créneau ce soir pour faire mon premier coup du soir sur la Nive en 2013.

Arrivé vers 18h45 sur mon spot de Louhossoa, je n’en mène pas large : 1.32 m d’eau sur ce spot, ça fait très haut. JE commence en aval sur un grand lisse. ça pourrait le faire, mais une bise d’est refroidit le secteur. PAs un insecte ne dérive … JE sens que je vais encre faire “capot” et commence à  envisager un replis sur une zone protégée de ce vent. Je remonte donc mon parcours vitesse grand V en m’attardant quelques minutes seulement sur les spots connus comme étant favorables.

j’arrive ainsi à  mi-parcours sur une zone de hauts-fonds protégée du courant principal par une barre de roches emergée support de quelques arbustes courageux.

La zone est de plus un peu abritée du vent. J’y fais halte le temps de contempler.

une truite vient de froisser la surface. Elles ont souvent ce comportement lors du gobage sur ces zones calmes. Point de head and tail, mais un bruissement de la surface tout en discrétion. En effet, quelques olives transitent, mue par le courant atténué à  cet endroit. Je vais un peu en aval et me positionne discrètement. Elle ne gobe plus. L’ai-je effrayé ? … Je ne vais pas attendre un autre gobage froissé et pose ma mouche dans le secteur présumé. Les temps étant durs pour les truites, je ne change pas ma mouche : une march brown cul de canard sur hameçon de 14. Si elle est active, vu le peu d’olives dérivantes, elle ne refusera pas une bonne brune de mars. Au 4ème posé, re-froissement sur ma mouche, ferrage … elle est pendue. CE n’est pas un gros poisson, les frétillements que je ressens ne trompent pas. J’abrégerai le combat, ma Scierra #5 est faite pour ça. Elle glissera rapidement dans l’épuisette. Petite truite de 34 cm deviendra grande …

truite-fario-03avril2013-nive-peche-a-la-mouche-1.jpg

truite-fario-03avril2013-nive-peche-a-la-mouche-002.jpg

S’il y en a une active, il peut y avoir deux. Je prends un peu de recul pour avoir une large vue de l’endroit … une autre a froissé la surface contre la bordure, en amont de la zone. Gobage à  nouveau. Et pas du froissement discret cette fois-ci, une bonne soucoupe froissée, mais toujours sans sortie du museau. Je me cale 10 m en aval, sous la frondaison, accroupi contre le gros tronc.

berges-grande-nive-peche-a-la-mouche-002.jpg

Elle gobe à  nouveau. Au 2ème posé, je suis bon, elle va prendre, c’est sûr … gobage ! Je la ferre bien, elle est au bout et me fait un ramdam attendu dans si peu d’eau. Elle a pris dans une zone avec 70/80 cm d’eau à  peine (aujourd’hui). Et ce qui arrive souvent dans ces configurations qui poussent la truite à  s’ébrouer dans tous les sens, elle se décroche … Serait-elle encore au bout avec un hameçon avec ardillon ? … j e m’en fous ! mon plus grand plaisir est de faire monter le poisson sur ma mouche, je l’aurai relché 2 min après, on va dire que ça a été plus expéditif ! … mais je lui aurai bien tiré le portrait … un poisson de plus de 40 cm a priori.

Je verrai un autre froissement quelques minutes après, dans le même calme. Froissement sans suites.

Les olives se font plus rares … il n’y en a même plus du tout …

je redescends sur le lisse en espérant un petit quelque chose au coup du soir. Il commence à  faire sombre … Arrivé sur place, aucun poisson d’actif. J’attends un peu puis rentre dans l’eau discrètement. Une petite truite vient de gober un sedge. Il y en a quelques uns qui patinent à  la surface. Mais pas de quoi réveiller la gente  fario.

Ce n’est pas grave, j’ai dépucelé ma saison 2013 ce soir, et c’est bien ça l’essentiel … Le plus dur est souvent d’ouvrir le compteur. Je vais désormais enfiler les prises comme des perles….

… t’as qu’à  croire !!!!!

berges-grande-nive-peche-a-la-mouche-1.jpg

NB : j’écris ces lignes jeudi soir, le lendemain. Et bien on vient de se prendre un bon coup de froid, qui va encore s’accentuer demain et samedi … rédhibitoire pour une éventuelle partie du vendredi soir ? … je verrai demain le moment venu, mais ça me semble compromis … sans parler du niveau d’eau …

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

2 réponses

  1. pierrotlepecheur dit :

    Bonsoir Fred,
    Tu as de la chance. Mon dépucelage se résume pour l’instant à  une arc prise pour l’ouverture. J’ai finalement laissé tombé le week-end dernier. Un coup d’oeil sur vigicrue le vendredi dans la nuit ( 2m20 ) et j’ai mis un taquet à  mon réveil afin d’opter pour une grasse matinée le samedi matin. A quand de bonnes conditions? (ça n’en sera que meilleur).
    Pierre

  2. Patrice dit :

    Salut Fred,

    la saison a bine du mal à  démarrer pour tout le monde cette année. Il faut s’accrocher pour trouver une fenêtre de temps correct pour les éclosions. Sinon y a le streamer et la noyée. En Bretagne, on commence à  voir du mieux …
    Patrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer