Montage de march brown cul de canard version 2013


ephemere
trichoptere
hymenoptere
diptere
plecoptere
terrestre
poisson
crustace
autre proie


mouche seche

emergente

mouche noyee

nymphe

streamer

leurre de surface

10, 12, 14, 16, 18, 20

Difficulté

(facile)



Materiaux de montage :

  • hameçon hampe longue
    de 14, 12 ou 10  , un  Partridge SLD pour ma part (très proche du TIEMCO 103 BL)
  • Corps en soie de montage tan
  • cerques en coq roux ou en pardo
  • cerclage avec du tinsel doré
  • thorax en dubbing bien aéré, en oreille de chevreuil (plus épais et  flottant que l’oreille de lièvre)
  • ailes en cul de canard (CDC) gris, beige, avec quelques fibres de flanc de bécasse ou de canard malard
  • vernis 
  • marqueur permanent marron


Même si je n’en ai pas trop vu cette année, nous sommes en pleine saison de la march brown. J’espère donc à  chaque partie que ce sera la bonne : une grosse émergence de brunes de mars, avec toute la gente piscicole dehors à  se régaler de ces bonnes grosses mouches reconstituantes après un hiver rude et froid. J’en possède plein d’imitations à  commencer par la générique Artzamendi, ou par celle de NicoP (ailes en cervidé) … Mais rien de mieux que d’en monter une série un peu nouvelle pour se mettre en confiance.

Et nous le savons tous, Dieu sait que la confiance est essentielle. J’ai donc monté une petite série sur la base très classique du voilier cul de canard, que l’on peut décliner en olive par exemple (cf montage olive cul de canard). J’ai complété les ailes en cul de canard de mon montage classique avec quelques fibres de bécasse ou de canard malard. JE fais aussi un corps bicolore, clair dessous, sombre dessus. Les truites ne voient pas cette nuance, mais moi ça me plait.

montage-mouche-march-brown-2013-1.jpg

 

Consignes de montage de ma march brown CDC 2013 …

  • amener la soie de montage de l’anneau, jusqu’à  avant la courbure
  • faire une petite boule de soie de montage pour écarter les cerques
  • fixer un morceau de quelques cm de tinsel
  • fixer les cerques en pardo, la petite boule de soie les écartera, si besoin, appuyer légèrement avec l’ongle sur la base des cerques pour les séparer un peu plus
montage-mouche-march-brown-2013-003.jpg
  • former avec la soie de montage un corps pas trop épais jusqu’aux 3/4 de la hampe, la mettre en attente
  • cercler le corps avec le tinsel doré  (sens inverse de la soie)
  • fixer le cerclage au bout du corps avec la soie de montage
  • passer un coup de marqueur permanent marron sur le dos de la mouche (en conservant le dessous bien clair -tan pour ma part-, donc molo sur le marqueur, la couleur sombre peut diffuser sur tout le corps et fini l’effet bicolore)
  • poisser la soie sur 4/5 cm
  • y faire adhérer sans trop rouler un peu du dubbing d’oreille de chevreuil pour le thorax,
  • tourner le thorax autour de la hampe, 4 ou 5 tours
  • fixer les fibres de cul de canard (2 plumes font l’affaire) et les fibres de bécasse ou malard (si possible au milieu des fibres de CDC)
  • former la tête avec la soie de montage
  • réaliser le noeud final
  • passer un coup de vernis sur la tête
  • dégager quelques poils de thorax avec une aiguille.
Finie !!
montage-mouche-march-brown-2013-002.jpg
[Total : 1    Moyenne : 2/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer