Partie moyenne sur la Nive

la partie de pêche commence mal

Arrivée sur la Grande Nive à   Louhossoa vers 13h45. Le temps est pas mal, couvert, humide, un peu de bruine par intermitence. Niveau d’eau très bas : 0,64 m à  OSSES (Vigicrue). Pas mal d’insectes : beaucoup d’olives (corps rouille/olive, ailes gris acier, à  monter sur h16 ou 18), quelques march brown, quelques gros sedges. donc jusqu’ici, tout va bien.

Je commence par l’aval du plat que je veux me faire cet après-midi. Un poisson gobine par intermittence, mais dans très peu d’eau, celle-ci étant claire. Ca va être dûr.

Soudain, une voix d’humain (j’en vois rarement par ici) m’interpelle … Il m’informe (très élégamment) qu’il me laisse la moitié aval du plat et se charge de l’amont…. Bon … C’est toujours frustrant de se voir “déposséder” de la moitié de son parcours présumé. Il faudra s’adapter, et plus batailler sur ma moitié de parcours, en attendant qu’il ait atteint l’amont de l’amont pour attaquer l’aval de l’amont. Vous suivez ? 

Donc je stagne un peu plus. La belle qui gobinait ne gobine plus. Par contre un chien vient d’arriver. Nous l’appellerons RANTANPLAN. Lisez la suite, vous comprendrez 🙁 …

RANTANPLAN me fera l’enfer toute l’après-midi

Vous connaissez l’importance des bordures, c’est là  que les truites de début de saison passent du temps, préservées du courant principal, et alimentées par les veines d’eau porteuses d’insectes. Pêcher les bordures nécessite du calme, les truites y sont très craintives : pas de chocs sur le sol, de pataugeages le long de la berge, de mouvements rapides sur la berge … Mon camarade RANTANPLAN me fera tout ça, sur tout le parcours, de 14h30 à  20h. Mais pourquoi ne pas lui avoir balancé suffisamment de caillous pour qu’il me laisse ? 
Regardez sa tronche : ce chien est adorable. Je me suis enervé plusieurs fois : gueulantes, jets de pierres dans sa direction … A chaque fois il part se cacher, la queue entre les jambes. A chaque fois, 5 min après, on pouvait voir sa tête poindre d’un fourré, attentif aux moindres de mes gestes, les oreilles basses, un petit regard attendrissant à  la cocker (c’est un épagneul non ?). Je n’aurai pas du lui faire la première caresse.
Bref, un chien sympa, mais chiant. Imaginez : sauts dans l’eau, traversée de la Nive, course après les ragondins qui se jettent à  la flotte en plein sur la elle que je surveille depuis 15 min. J’ai été très patient !! Il ira mêm jusqu’à  se coincer dans des ronces :  couinements, hurlements… J’interromps ma partie, reviens sur le berge pour aller voir, et en m’approchant de lui, coincé effectivement dans des ronces, de peur de se faire -encore- grondé, il se libèrera et détalera me laissant comme un con … comme toute l’après-midi …

Et la pêche dans tout ça ?

et la pêche … je ferai monter 3 poissons, en louperai un au ferrage, en picotant un autre sans le garder et capturant un autre de 36 cm, au début du parcours que le pêcheur rencontré précédemment avait décidé de s’octroyer. Cette belle truite gobait sur des olives dans une veine sur une bordure à  la frontière du calme de la bordure et du courant principal. Comme les 4 ou 5 poissons actifs vus cet après-midi. La belle fut bien sûr relchée.
Donc partie moyenne, mais je ne me ferai pas avoir une … troisième fois par Rantanplan (j’ai souvenir d’une partie du même type il y a 3 ans, avec le même je crois). 
Les pluies prévues ce week end devraient réveiller la Nive. Je vais monter quelques olives en attendant (corps et cerques en faisan, thorax en lièvre et ailes en CDC, Tiemco 103 BL en 17).
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

3 réponses

  1. jean pierre dit :

    On te savait ami des bêtes,Fred,mais à  ce point!Peux_tu nous mettre une photo d’une olive avec sa fiche de montage?Merci d’avance et AUPA B.O.

  2. mantos dit :

    Bonjour, fred.
    Comment dire…
    Depuis le temps que j’avais pas trempé mes mouches sur la grande nive, je me suis décidé hier d’aller y faire un tour. J’ai laissé ma voiture du coté de la gare de Louhossoa. Alors que je me préparais, j’ai eu la visite d’un setter, un chien jeune et très affectueux!!!
    Me voyant prendre la direction de la Nive il a traversé le champ comme un fou. Sur la berge alors que je montais ma canne, j’ai vite compris que ce chien me ruinerait la partie de pêche en pataugeant gaiement dans l’eau. Je l’ai chassé. Il a du coup traversé la nive pour me suivre depuis l’autre berge. J’ai enfin pu pecher. Du moins constater qu’il n’y avait pas un poisson en activité. La seule truite que j’ai vu etait morte, une belle de 38 cm environ. J’ai continué a pécher. Le chien a traversé une nouvelle fois la nive en amont (trop gentil l’animal) puis est resté près de moi. Je l’ai de nouveau chassé et puis là  il est parti devant. A la sortie d’un virage de la nive j’ai apperçu un moucheur dans l’eau. Je me suis dit, “si c’est Fred autant le laisser tranquille de tout façon il n’y a rien autant aller faire un tour sur Baigorry”. J’ai vu le chien arriver a ta hauteur puis prendre le chemin qui remonte a la ferme. Pensant qu’il venait de là …mais non. Désolé pour le cadeau!!!! J’ai fini ma partie de peche sur un spot qui donne bien normalement sauf quand un couple de canard colvert s’y promène en long et en large. Il y a des jours comme ça!!!!
    Il faudra qu’il pleuve un peu. J’ai pu sortir 2 petites farios, et j’en ai loupé 4 autres. C’était mieux qu’en debut d’après midi sur la grande nive!
    Le coup du soir du jour je le ferai depuis un bar du petit bayonne. Que le meilleur gagne. Aviron Bayonnais allez allez…
    PS: il est adorable ce satané setter.

  3. fred dit :

    adio MAntos
    tu me comprends, toi :-))))))
    adorable ce chien … adorable …
    il appartient à  la famille qui vit prêt de la gare désaffectée réaménagée.
    adorable …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer