Interdiction de l’asticot sur la Grande Nive

Persona non aticota !

Voté à  la dernière AG de l’AAPPMA de la NIVE, l’interdiction du recours à  l’asticot est effective. Fini les semeurs de larves, leurrés par cette pêche facile, dont la réussite est essentiellement liée au volume d’asticots dispersés.

Il leur reste quand même les diverses piscicultures du bassin des Nives pour ne pas rentrer sans poisson, ou plus simple, le rayon poisson chez Carrefour. C’est Goicoetchea qui va être content.

Ces asticoteurs pourront décuvrir les joies d’un toc plus respectueux, ils pourront par exemple essayer de chercher eux-même leurs vers, toujours un bon moyen d’entrer dans sa partie. A l’époque … je pêchais mieux avec des vers trouvés moi-même. Un peu comme quand on pêche avec des mouches de sa fabrication. Ah le plaisir rare du vers de berge !
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer