Fermeture sur la Nive

Jeudi 15 sept : dernière partie de pêche (sur MA Nive 😉 de l’année 2011 !

la saison tire sa fin, c’est indéniable : eaux basses, plus rien ne bouge, très peu d’insectes, et donc de truites. Je ferai cette dernière partie de pêche sur la Nive entre Bidarray et Osses. Un parcours magnifique, bien que certainement pas le plus poissonneux, …. on ne peut pas tout avoir !

Durant ces 2 heures de pêche, je ne verrai qu’un poisson acceptable … une très belle fario … planquée dans une retourne improbable, à  gober des petites mouches invisibles, elle m’attend, c’est évident …

… sauf qu’elle n’est pas très coopératrice. Planqué dans les fougères je lui poserai en lancer-arbalète mes diverses propositions : mini-sedges, mini-cul de canard … mais sur une pointe 6X ORVIS/MIRAGE. Ayant cassé 3 poissons dans ce secteur il y a une semaine, il est hors de question que je passe sur une pointe 7X, je ne la tiendrai pas. Donc lancers pas mal, posés 2 m en amont de la belle, mais à  chaque fois, dès que ma pointe arrivera au-dessus-d’elle (avant ma mouche malheureusement), elle fuira comme si elle avait vu le diable … C’est ce qu’on appelle une truite éduquée de fin de saison. Je l’aurai peut-être fait monter avec une pointe plus fine … peut-être …

et au milieu coule une rivière : notre Nive

Je ne verrai rien d’autre, et savourerai encore durant quelques minutes, les dernières de l’année, ces moments magiques, juste quand des volutes de brumes apparaissent dans la vallée. La vallée m’envahit, un vent frais et odorant descend vers l’aval, chargé des effluves de la plaine d’Arrossa … les bruits se font plus présents, un hibou rajoute de la tension. Même la Nive se fait plus entendre …

Et comme le dirait Norman, :” lorsque je suis assis, seul, dans le demi-jour des gorges, tout se brouille et s’estompe et il ne reste plus que mon me et mes souvenirs, et les bruits de la rivière, et les quatre temps du lancé, et l’espoir qu’une truite se lévera. Peu à  peu tout se fond en un. Et au milieu coule une rivière. Son lit fut creusé par le déluge. Au coeur de la roche venue du fond des temps ; sur les rochers la pluie a laissé ses gouttes immémoriales. Sous la roche il y a la parole et cette parole, parfois lui appartient.  Je suis hanté par les eaux.”

photo-peche-a-la-mouche-nive-15sept2011.jpg

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

1 réponse

  1. Siméon le beau gosse dit :

    Bonjour! j’ai eu la chance de rencontrer madame et monsieur Arias le 11 août dernier au bord de la neste d’Oo!En plus des conseils d’Alphonse et Isabelle sollicités par mes soins je les ai quittés avec ma provision d’humanisme et de gentillesse. Et le surlendemain dans la Neste D’oueil j’ai pris des truites autrement, avec une meilleure lecture de la rivière et un plaisir intense,en rendant la liberté aux adolescentes inexpérimentées! Merci à  vous deux!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...