C’est quoi ce blanc ?

vendredi 15 juin. 20h-22h30. Grande Nive. Louhossoa. Temps ensoleillé la journée, mais pas très chaud (25 °C). 0,85 m à  OSSES.Eau claire. Nuages en fin de soirée.
Pêche sur une première partie dans le lit du vent (en train de se calmer) : rien, pas d’insectes ni de gobages. Je décide donc de faire quelques centaines de mètres en amont et ainsi passer après le prochain méandre dans une partie à  l’abris du vent. Sait-on jamais !

J’arrive à  la fin de ce magnifique glide de Louhossoa, en aval de la passerelle. Des sedges partout (petits, clairs). Et des truites … aussi. Pas que de struites, pas des grosses, mais enfin de l’activité. Les truites ont investi leur quartier d’été que semblent être les longs bancs de plantes aquatiques en bordure. Je fais d’abord deux petites truites, 20 à  23 cm. Bon, c’est déjà  ça, au moins j’ai des adversaires. La peute claire sur h 16 semble leur convenir.
Tellement que la suivante, après un ferrage trop appuyé, repartira à  mon grand dam, avec ma pointe en 12/100e et la peute. j’espère qu’elle pourra rapidement se libérer de l’entrave du bas de ligne.

Tout contre la bordure, en aval de quelques branches mortes amoncelées, et juste avant un arbuste aux racines baignantes, une truite, a priori plus intéressante encore, se goinfre de sedges.
Très dur de lui faire passer le mini-sedge cul-de-canard+cul-de-bécasse sur 18. Au bout d’une vingtaine de posés, enfin une bonne dérive, tout contre la berge verticale. GOBAGE ! Elle me fera un beau spectacle ! Très tenace, je pense même pendant ce long combat, qu’elle doit être piquée à  l’extérieur de la bouche. Mais non, simplement, elle a du gnack à  revendre. La voici en gros plan :
; Bisou et relà che, elle s’en tire pas mal, mieux que ça copine qui zozotte depuis 1/2h.
Je piquerai 3 autres poissons blancs, que j’ai du mal à  nommer. Merci aux experts de me renseigner sur son nom. Corps de bonefish, s’arque et se raidit quant on le saisit (pas d’allusions Michel !), vit par bancs, prends bien les petites mouches. Il ressemble un peu à  un ombre (excepté nageoires et robe). Quelques photos :
blanc de la nive 1

blanc de la nive 2

blanc de la nive 3
Bon, vous pouvez me le dire … c’est quoi ce blanc ??

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

10 réponses

  1. mantos dit :

    15/06/2007, 15h-18h30, nive de Baigorry. Ancien parcours No Kill de la carrière Eyherralde, rien. Pas un gobage. Amont Baïgorry, retour sur le spot de mes dernières sorites. Un peu d’activité sur les éphémères et trichoptères. J’ai pu ferrer une fario de 28 et une belle arc de 30 qui gobait comme une folle sur des petits tricoptères. Après avoir passé la moitié de ma boite sur des sedges, (18 et 20) elle est montée sur une araignée jaune de 14!!! . 3 autres de loupées, 18h30 retour maison. Vivement que le fiston puisse venir faire le coup du soir. Petite sortie rien a voir avec les deux précédentes, c’est ainsi….
    Faudra bien que je me décide a venir taquiner la fario plus en aval!!!

  2. Fab66 dit :

    Salut

    Ce qui me gêne sur ton poisson blanc, c’est que l’on en voit pas de barbillons, j’aurais pensé à  un chevesne, mais la bouche n’est pas vers le bas, signe distinctif de poissons fouilleurs, le hotu non plus n’a pas cette bouche vers le bas.

    Dommage que tu n’ais pas de photo “à  plat” du poisson avec une indication de taille.

    Il me semblerait que ce soit un barbeau commun.

    a+

  3. fred dit :

    salut fabien

    ce n’est pas un barbeau, pas de doute (je connais bien le barbeau) : pas de barbillon, pas la même couleur, ni la même défense, ni en fait la même tronche (il faut le voir in vivo et non pas en photo)…

    ça ressemble au bonefish, mais là , je doute

    la vandoise ? il me semble qu’elle n’a pas la bouche vers le bas

    et un croisement barbeau/chevesne sans barbillon ? possible ?

    je prends souvent ces poissons, aux mêmes endroits que les truites (mais jamais postés sur les bordures, plutôt plein courant).

    Le mystère demeure !!

    merci Fabien !!

  4. fab66 dit :

    Salut Fred

    C’est bon, je pense que l’on a trouvé ta bête : “vandoise rostrée” mais il faudrait voir le poisson en entier et que tu prennes des photos à  plat avec une idée de la taille.

    Tu as un très bon article ici http://www.pecheaveyron.com/poisson

    Ainsi que là 
    http://82peche.free.fr/poissons_bla

    Apparemment, ta variété serait la rostrée qui a la bouche plus vers le bas, “sans barbillon”.

    Poisson symptomatique des mêmes conditions de vie que la truite, semble souffrir énormément du colmatage des rivières.

    Un bio-indicateur pour dame Fario ! (Un de plus mais les bons dieux n’en ont cure…)

    A+
    Fabien

  5. Fred dit :

    on approche !! 😉
    mais ce n’est pas celle-là  ;-(
    la “vandoise de la Nive” (apellons-la ainsi) est plus ronde, trappue, avec une tête plus grosse.
    Elle serait un bon croisement de chevesne (corps rond), et de gardon (pour la bouche).
    Une particularité de ce poisson est de s’arquer et se raidir quand on le saisit. Dur à  tenir, mais pas du tout glissant. Ils sont en outre souvent le siège d’ulcères près des nageoires. Ils remontent jusqu’à  Eyeralde sur la Baigorry, donc surement jusqu’à  St Etienne de Baigorry, et peut-être jusqu’à  Banca, mais j’en doute. Sur le Lauribar dans sa partie basse.
    Donc le mystère demeure.
    Encore merci et si tu as d’autres races à  suggérer, n’hésites pas.
    a+

  6. le maire dit :

    erecallusion?

  7. Fred dit :

    même pas une erecallusion … mais à  la relecture …
    “…s’arquer et se raidir quand on le saisit. Dur à  tenir, mais pas du tout glissant. …” ça t’fait réver !?!?

  8. Fred dit :

    Confirmation reçue de Jean Louis Teyssié (voir la beauté de ses mouches sur sont site http://teyssie.free.fr ), via Fab66
    “…
    Ce poisson ressemble à  un siège ou une grande vandoise. C’est un cyprinidé.
    J’en ai capturé à  la mouche dans le Tarn.
    …”
    Merci Jean-Louis, le mystère du siège est levé. Certains ont des furoncles sur les nageoires, elles sont comme “rognées” : c’est ce qu’on appelle un tabouret non ? Bon, ok, je vais dormir (il est 0h59).

  9. pap's dit :

    “agur” amis pêcheurs…ce poisson qui monte bien sur les mouches de tous genres est appelé “hobur” excusés l’hortographe nous allons davantage sur la prononciation à  bientôt………gg

  10. flo69 dit :

    se poisson est un chevesne pendant la fermeture de la truite je le pêche dans le rhône

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer