Morceaux choisis : quelques mots de signataires de la pétition

Loïc, pêcheur breton: “je retournerai pêcher [sur les Nives] avec mes copains quand vous aurez pris des décisions concrètes qui nous motiverons pour ne pas allez hors de FRANCE”.

Il va être urgent de prendre exemple sur ce qui marche et imposer aux pêcheurs une responsabilité suivi d’une sanction exemplaire pour les hors la loi. Malheureusement au détriment des vendeurs de congélateurs.


Pour la réponse ci-dessous (question “pêcheur des Nives ou non” sur la pétition) je retournerai pêcher avec mes copains quand vous aurez pris des décisions concrètes qui nous motiverons pour ne pas allez hors de FRANCE. ( copains = de nombreux pêcheurs qui font vivre l’économie locale).

Hervé, pêcheur savoyard : “préserver au mieux ce que nos aieux nous ont légués pour transmettre à  nos enfants”

Notre but aujourd’hui à  tout pécheur est de préserver au mieux ce que nos aieux nous ont légués pour

transmettre à  nos enfants, leur laissant permettre de transmettre , eux aussi à  leurs enfants, Notre milieu riche, si beau et pourtant si fragile qu’est le milieu aquatique. Soyons plus raisonné dans les prélèvements et prélevons ce qui à  déjà  reproduit et pour notre simple joie de pouvoir déguster une bonne truite de temps en temps…

Le temps est venu d’être responsable de notre impact sur l’environnement, cessons cette consommation abusive, pour que nos rivières puissent encore procurer à  nos générations futures, l’espoir de voir une “”belle mèmère”” piquer la pointe de son hameçon…….. Bien cordialement

Patrick, moucheur de Mont de Marsan

Truite fario 43 cm sur la Grande Nive 29 juin - LouhossoaBonjour,

Personnellement je ne garde jamais aucun poisson, je pêche les Nives à  la mouche depuis une vingtaine d’années. 

Pour que ceux qui souhaitent garder du poisson puissent continuer à  le faire malgré tout, je préférerai une maille à  28 sur toutes les rivières, 3 poissons maxi par jour et des parcours d’au moins 800 mètres en no-kill complet. Et pour rêver implantations d’ombres…..où il aurait largement sa place. Merci de prendre nos observations en considération.

Je pense qu’il n’y a pas qu’en Slovénie que le tourisme-pêche soit possible avec tout ce que celà  suppose en terme de chiffre d’affaire pour vos hôtels, restau, magasins, guide de pêche etc....”

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer