Ma truite record en France

[Total : 3    Moyenne : 3/5]

et pourtant, les conditions de pêche n’étaient pas idéales

apéro chez Bruno ce soir : je dois revenir sur Bayonne vers 19h maxi, et donc arrêter la pêche à  18h30. Il est 14h30, je suis encore dans mon canapé, à  digérer un poulet coco. Il fait chaud (27°C environ), grand soleil, ce n’est pas l’idéal pour aller à  la truite. Je ferai mieux d’aller taquiner la louvine vers St Jean de Luz ou Guethary … une webcam me montrera que l’océan a l’air très calme, trop calme. Donc peu de chances de rencontrer des bars (louvine). Allez, je vais aller à  la truite ! La grande Nive est en décrue, 0,59cm à  Osses, en forte baisse par rapport à  avant-hier, avec 1,09 au sommet de la crue.

Hier, les eaux étaient encore un peu trop marron, mais aujourd’hui, ça devrait le faire avec une eau juste encore un peu teintée. Donc conditions mitigées : soleil, plein juillet, plein après-midi, mais décrue … et pourtant … ce sera un jour de gloire ..!!…

une heure et demi à  attendre son passage …

J’arrive, le soleil est pas loin de son zénith. Pas de gobages sur l’aval du lisse sur lequel j’aime à  officier en ce moment. Je constate également que les bancs de plantes aquatiques ont quasiment tous disparus avec la belle crue d’avant-hier. A priori, ce n’est pas une bonne nouvelle : ces plantes assurent en effet le gîte et le couvert en concentrant plein de bébêtes au menu des truites. Pas un gobage, pas d’insectes ….. j’étais au même endroit hier après-midi et n’ai pas vu la moindre activité, avec il faut le dire, des eaux moins favorables, plus boueuses, mais une météo similaire. Je ne peux pas faire comme hier et monter sur les Aldudes pour rencontrer de la vie. Chronique d’une bredouille annoncée ?

Seule option : ne pas attendre un hypothétique gobage  plein courant, mais pêcher à  l’indienne en remontant la berge. Armé de mes polarisantes vieillissantes (des nouvelles JMC arrivent si pecheur.com daigne activer ma commande), je commence à  remonter la berge ombragée.

Mon instinct me guide sur un premier spot que je dédaigne toujours. Je jette un regard rapide, et là , que vois-je ? Une truitasse de chez truitasse, un bestiau de chez bestiau, face à  moi. Elle ne me voit pas, grce à  la pénombre due aux arbres qui envahissent la berge. Je m’immobilise, mais ne peux armer un lancer arbalète. Elle est dans 15/20 cm d’eau, et cherche surement des gammares. Elle fera un tour de cette retourne et filera discrètement, sans m’avoir vu, mais sans m’avoir permis de lui proposer quoique ce soit. Un poisson de 50 au moins. Je suis vert …

Si elle est passée, elle repassera !

c’est ce que je me dis pour me gonfler le moral. si elle est passée une fois, c’est qu’elle y a un intérêt : croquer des gammares ou autres petite bébête. Elle repassera donc, mais quand ? Dans 1 min, 10 min, dans 2 heures ?

ttiki, mouche de peche sedge du Pays Basque pour pêcher la NiveJe me mets donc dans la peau d’un héron, et attends, planqué contre le tronc des arbres qui bordent cette retourne. Ma canne est passée entre deux ronces qui pendent des branches, j’ai échangé ma petite éphémère pour un sedge cul de bécasse.

J’attends …… J’attendrai ! le jour et la nuit, j’attendrai toujours, son retour ……

1/2 heure …. toujours rien, la belle n’est pas repassée …

Je décide d’aller plus haut, c’est rpé pour celle-là . Je me recule, et là , je la vois, un peu en aval de mon bosquet d’arbres. Je m’immobilise à  nouveau. Elle passe derrière le bosquet, j’en profite pour lui poser mon sedge sur son chemin présumé. Elle se dirige vers lui … et l’ignore royalement. Elle repasse dessous, et l’ignore à  nouveau. Elle doit bien être sur des gammares, et ne calcule pas une seconde ce qui passe au dessus d’elle…. Elle disparaît à  nouveau, pas pressée, preuve qu’elle ne m’a toujours pas vu.

J’en profite pour changer de mouche, une oreille de lièvre peut-être ?

Photo de mouche de peche Oreille de lievre - pêche à  la mouche - juin 2010Attendre encore ….. facilement 1/2 heure plus tard, je la distingue à  nouveau. Elle va repasser dans la retourne. Je ne bouge plus, toujours collé aux troncs d’arbres, juste au bord de l’eau, à  1,5 ou 2 m du chemin de la belle.

Ma mouche, déjà  prépositionnée à  quelques cm au-dessus de la surface, est promptement abandonnée à  son sort, sur le chemin espéré de la belle. Elle passe à  coté, et ignore mon artificielle. Trop occupée à  pister les gammares (nous sommes dans une retourne envahie depuis cette année d’un amoncellement de feuilles mortes, qui obstruent l’espace et comblent petit à  petit cette retourne.

Je lui repose mon oreille de lièvre plus loin, elle passe dessous et ignore à  nouveau ma proposition. Je tente le tout pour le tout et lui pose quelques cm du museau. Le risque est grand de l’effaroucher, mais je ne me vois pas attendre à  nouveau 1/2 heure.

Et là , miracle ! … elle bascule son corps, oriente son museau vers la surface, et vient cueillir la petite touffe de poils, très tranquillement. Tout aussi tranquillement, je ferre sans trop forcer (je suis monté en 12/100e).

Elle est au bout !

Le combat sera dense, mais bref. Le peu de profondeur empêche la belle panthère d’user de se force et de sa vitesse. Elle explose à  la surface, mais ne trouve pas la sortie de cette zone à  faible profondeur. Je me jette à  l’eau pour lui barrer le chemin, tout en la bridant comme je peux. Je saisis mon épuisette, la glisse sous elle, ça y est, elle est vaincue !

Je n’en reviens pas, elle est splendide ! Un poisson de 51 cm, ce qui est (il me semble), mon record en France. Un mle très costaud,avec une gueule très dentée, avec une robe magnifique, un corps dense, trapu … Je suis aux anges.

photo-truite-record-peche-a-la-mouche-15juillet2011-5.jpgphoto-truite-record-peche-a-la-mouche-15juillet2011-6.jpgphoto-truite-record-peche-a-la-mouche-15juillet2011-3.jpgphoto-truite-record-peche-a-la-mouche-15juillet2011-1.jpgphoto-truite-record-peche-a-la-mouche-15juillet2011-2.jpgphoto-truite-record-peche-a-la-mouche-15juillet2011-4.jpg51 cm, mon record ….. j’aurai du mal à  la relâcher. Pas que l’envie de la tuer me sois venue à  l’esprit, mais tenir un tel poisson, aussi beau, aussi espéré, aussi fantasmé, admirer sa robe magnifique, …. Après une ou deux minutes à  la contempler, je lui rendrai la liberté … YYYYYYYEEEESSSSSSS !!!!!!! Enfin une récompense.

Tant de parties à  espérer un trophée comme celle-là . J’aurai bien sà»r une pensée pour Nico, Romain et Emile, qui sont peut être au même moment sur la madison river, à  taquiner la cut throat. J’aimerai pouvoir leur montrer ça, histoire de me venger de ne pouvoir être avec eux.

Je verrai d’autres truites, 4 ou 5, toutes avec le même comportement : pas intéressées par la dérive en surface, mais plutà´t branchées par ce que je suppose être les gammares. Il faut que je m’en monte.

Bref, c’était mal parti, mais cet après-midi m’aura apporté en fait mon plus grand poisson pêché à  la mouche en France. Mon record en Ecosse est à  54 cm … le battrai-je un jour sur ma Nive ?

16 réponses

  1. Axel dit :

    un seul mot: superbe!
    C’est dingue,pas mal de monde fait du gros fish sur les Nives en ce moment malgré l’étiage. Puis en relâchant ce poisson, tu nous offres de très belles images!
    Encore bravo!!

  2. jean pierre dit :

    Elle est presqu’aussi belle que les 2 recrues de l’aviron:Lauaki et Phillips!Bravo.

  3. fred dit :

    un grand plaisir en effet !

    quand à  Lauaki et Phillips, espérons qu’ils feront la maille … sur le terrain, pas dans le petit, bien sûr ! 🙂

    au fait, Axel : c’est pas comme ça tous les jours !! 😉 … ça a plutôt été morne ces derniers temps d’ailleurs, plus de bredouilles que de réussites, mais ça s’améliore depuis 1 dizaine de jours. pourvu que ça dure !

  4. Eric dit :

    Attaquer au 51 à  17H00… C’est pas un peu tôt?

  5. guillaume dit :

    Aleluia mr fred! Je te vois bien pétrifié contre l’écorce de l’arbre, ton arbalète tendu sur le passage de la bête féroce. Si tu as le temps je te raconterai un jour la bataille mémorable d’un poisson de 15 cm dans 51 cm d’eau.

  6. Farioman (Guy) dit :

    Félicitation Fred,

    Super coup : dit aussi de la technique “du Pélican” ! 1H30 de “STONAGE” et la réussite bien méritée : c’est Puristes de “NOTRE” Nive.
    Au plaisir,

  7. fred dit :

    Guillaume : ‘… la bataille mémorable d’un poisson de 15 cm dans 51 cm d’eau …” :-)))))))) énorme !!!! :-)))))))))))

  8. fred dit :

    @Guy : … ou du héron. Pas très technique comme coup de ligne, limite pas de la pêche à  la mouche, mais en ce moment … les belles arabesques de soie, c’est pas pour en ce moment, on s’adapte !
    J’ai même pensé au deuxième passage de la belle hautaine, sauter dans la retourne, en la cueillant dans l’épuisette par surprise.
    Fred, mode Rahan, le fils des ages farouches !
    à  bientôt FarioMan ! 😉

  9. fred dit :

    @Eric : “au 51 à  17h ? un peu tôt ?” un peu tard non ? … en fait ça dépend : si c’est le 8ème, le tempo est pas mal. C’est dans 15 jours les fêtes non ?

  10. yannick dit :

    Salut Guillaume,superbe poisson avec une robe magnifique.
    Bonne continuation et à  bientôt.

  11. pierrot le pecheur dit :

    Bravo pour ce magnifique poisson.
    Effectivement, les mémères étaient sortie ce jour.
    Personnellement, j’ai raté la truite de ma vie ce même jour à  St Martin d’Arrossa.
    Poisson estimé entre 55 et 65.
    Voir sur youtube :


    Cordialement,
    Pierre

  12. fred dit :

    @pierrot
    j’ai eu mal pour toi à  la casse de ta pointe
    quel fish ce devait être !!

    je pratique souvent ce spot, beaucoup de truites, mais jamais vu un tel monstre
    tu l’as vu ? fario ? truite de mer ? saumon ?
    elle gobait ? elle était sur des gammares ?
    c’est sûr qu’une pointe en 12, dans ce secteur, avec les arrêtes tranchantes des strates de rochers .. pas gagné …
    en tout cas, tu as assuré l’essentiel : faire monter et piquer une très grosse, surement une experte
    allez Pierre : une de perdue ….
    😉

  13. patneze dit :

    Salut Fred,

    super récit et superbe poisson. Qu’elle est belle cette robe de panthère !!! Félicitations pour ta patience.

    Patrice

  14. philippe dit :

    Magnifique, le poisson et le pêcheur!
    je serai en vacances vers saint jean pied de port dans 2 jours, j’espère pouvoir pêcher et relacher de belle truites…

  15. fred dit :

    @philippe
    tu devrais avoir de bons niveaux d’eau. avec un peu de chance, tu croiseras le chemin de cette belle truite 😉

  16. Super sympa ce poisson. ça donne envie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer