la JMC PURE … une pure canne à mouche !

[Total : 20    Moyenne : 3.3/5]

Il me fallait un peu d’action pour bien évaluer les qualités de ma nouvelle canne : la pure de JMC en soie de 4/5. La saison étant ce qu’elle est, un peu morne jusqu’à hier, je n’avais pu constater que les qualités de lancer du petit bijou en carbone.

j’ai gagné 2 à 3 m !

Très concrètement, son action rapide et ses qualités de lanceuses me font gagner 2 à 3 m à soie et conditions égales. Je le constate depuis le début de la saison sur un coin de la Grande Nive où je ne pouvais l’an passé poser mon imitation à fleur de berge d’en face, alors que cette année, et bien ça le fait. Vous pourriez me rétorquer que je suis meilleur lanceur avec une année de plus ! J’aimerai bien, mais sincèrement, je ne pense pas. La Pure me semble en fait avoir une qualité qui optimise mon lancer : l’absence de vibrations parasites lors du lancer avant, qui permet au blank de bien transmettre l’énergie de mon fouetté.
Cette qualité sert également sur du petit jeu, comme j’ai pu le constater hier avec de belles farios calées sous des platanes rivulaires, à 5 ou 6 m de moi. Là, point d’exploit longue distance, mais la nécessité de faire dans le précis et le tout doux. Là aussi, sa légèreté se fait oublier et permet de lancer précisément sa mouche. A noter que si les truites sont difficiles, elles ne prendront pas plus ma mouche qu’avec une autre canne, on s’en doute bien. La meilleure canne à mouche du monde, avec le meilleur lanceur (pas moi en tout cas), ça ne remplace pas la bonne mouche du moment. J’aime enfoncer les portes ouvertes de temps en temps.

Légère, fine mais … puissante !

Hier donc, ma saison a été lancée par une session de fin de journée/coup du soir plutôt fructueuse avec 3 truites : 32, 41 et 45 cm. J’ai enfin pu tester la Pure avec une belle fario au bout. Et bien elle fait le job. Je pêche en 5X (Rio en l’occurrence) en ce moment, et préfère toujours brider mes adversaires, pour abréger le combat et les sortir de force des secteurs plein de branches dans lesquels je fais mes plus beaux poissons sur la Nive. La JMC Pure s’en sort très bien, comme mon ancienne trique la Scierra TI+, cette dernière étant nettement plus lourde et moins agréable dans le petit jeu, et nettement moins bonne lanceuse.

Sobriété j’vous dis !

A part ses qualités dynamiques, que dire de la Pure de JMC ? Sa sobriété me plait bien, bien plus que d’autres modèles, y compris de chez JMC, avec des couleurs trop flashies pour moi. La Pure est gris mat, sobre, discrète. Les anneaux sont un poil plus large que sur mes autres cannes me semble-t-il, et matifiés, donc moins brillants. Sobriété je vous dis.

Pour finir, je l’ai marié à un moulinet ultra large arbor : le moulinet Gamma JMC. Ils ont l’air de bien s’entendre, unis par une soie JMC Symbol DT #5 !

  • Plus de détails et tarifs de la canne Pure de JMC : cliquez ici
  • Plus de détails et tarifs du moulinet Gamma de JMC : cliquez ici
  • Plus de détails et tarifs de la soie Symbol de JMC : cliquez ici

moulinet-jmc-gamma-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer