Bilan peche a la mouche sur les Nives – 2006

Bilan peche a la mouche sur les Nives – 2006

Bilan environnement :

  • de moins en moins d’eau
  • de moins en moins d’éphémères, sedges stables
  • y compris en tout début de saison (mars et avril) mai de moins en moins bon, juin et juillet, je n’en parlerai pas

Bilan pêche :

  • de moins en moins de gobages en journée et en pleine eau
  • les bordures plus favorables
  • de moins en moins de pêcheurs croisés sur les berges
  • encore quelques poissons, difficiles (eaux fines, niveaux faibles)
  • je me suis contraint à  me rabattre sur des partenaires alternatifs: les chevesnes !

NB : flemme+refonte site en blog+pas envie de ne donner que de mauvaises nouvelles (cf bilan environnement)=pas de posts après mars !!

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

4 réponses

  1. ransot dit :

    J’ai tiré des conclusions identiques en ce qui concerne l’année 2006. Je n’ai pêché que 6 fois entre le 1°juillet la crue de la fermeture..Tant pis pour les black bass, qui, eux, ont adoré la météo de 2006. Le phénomène de diminution du nombre d’éphémères s’est agravé depuis 2003 semble-t-il. Ils n’aiment pas la chaleur..Le trichoptère – insecte primoradial sur les Nives – résiste même si on en trouve de moins en moins de gros – du moins aux “heures ouvrables” car de nuit avec des températures plus fraiches, que se passe t il ?

  2. ransot dit :

    compte tenu de l’absence quasi générale d’éphémères sauf météo exceptionnellement favorable – et c’est à  marquer d’une croix rouge sur le calendrier- je crains que les pêcheurs en sèche dont je fais partie, ne soient obligés de se reconvertir à  la noyée et surtout à  la nymphe. Bref on va devenir des pêcheurs au toc……qui eux continuent à  réaliser de très beaux scores.Quand je dis qu’il faut être maso pour pêcher en sèche….

  3. Fred dit :

    même conclusion
    je développe sur le post suivant, sujet qui en vaut la peine
    merci de tes remarques
    à  un de ces jours sur la Nive ou ailleurs …

  4. fred dit :

    Ransot ! Que se passe-t-il après l’heure légale ?

    J’avoue que je dépasse très souvent (tout le temps). Ne tuant plus de poissons depuis des lustres, n’ayant pas de panier, ne pêchant qu’à  la mouche, je doute qu’un garde trouve rentable, utile et intéressant de me faire des remarques. Je me trompe peut-être, mais pour l’instant, toto bene.

    Bref, à  la nuit, de gros sedges beiges (cannelles ?) de mai à  septembre, au dessus des rapides surtout. A part cette année, c’est souvent le moment de belles parties, souvent brouillonnes pour ma part, mais avec de la vie, de la tension. Les truites sont alors capables (comme partout je crois en ces moments-là ) de gober entre vos waders. Cette année fut nulle aux coups du soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer