Pétition pour le respect de l’eau

issu d’un mail de Fabien le catalan :


En 1875, Tatanka Iyotanka (Sitting Bull) déclarait dans célèbre discours :
“Lorsque la dernière goutte d’eau sera polluée, le dernier animal chassé et le dernier arbre coupé, l’homme blanc comprendra que l’argent ne se mange pas.”

Et concluait par ces mots :
“Cette nation est pareille à  un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage. Nous ne pouvons vivre côte à  côte.” …

Malheureusement, même si beaucoup d’entre-nous sommes intimement convaincus de nombres de ces paroles, nous ne savons que faire, nous nous sentons bien souvent impuissant,
face aux éléments, et aux conséquences néfastes de nos actions humaines sur notre pauvre planète.

Depuis la nuit des temps, L’Homme n’a pas trouvé mieux que de prendre sans aucune réciprocité, sans jamais demander, sans se poser de questions.
A quoi bon, l’eau coule, le pétrole coule, l’argent coule, et les déchets coulent aussi aujourd’hui.
La Vie est éphémère, partout et pour tous, et quoique pense les plus grands, tout peut s’arrêter du jour au lendemain, sans prévenir.
Enfin ! Voilà  une équité qui n’est pas encore conquise, domptée et calculée.
Chaque être vivant naît sur Terre pour mourir un jour, parce que c’est le cycle de la vie, parce que cette évolution est naturelle.

Aujourd’hui, on commence à  se poser des questions.
On est de plus en plus nombreux sur la Terre à  s’interroger sur notre avenir global, la mondialisation et les médias ont cette contribution en commun,
comme toute chose, un aspect négatif et positif, et là  cette fois, la vision du monde devient différente parce que l’on voit, parce que l’on sait, parce que l’on dit plus vite et plus facilement.
Internet devient un média multiple : e-mails, forums, blogs, sites, pétitions, articles, opinions…

Incontournable aujourd’hui, et parce qu’il est multiple et multiplié,
il devient dangereux pour ceux qui souhaitent “canaliser” l’information, stigmatiser les opinions, ou mettre en oeuvres des volontés lobotomisées.
Alors une fois de plus, une annonce vient de naître, une opinion, une alerte, un SOS pour vous, pour nous, pour la Vie.
Ce SOS est lancé à  l’initiative de plusieurs passionnés, amoureux de vie et de nature, bien souvent les pieds dans l’eau et le nez à  l’air.

L’eau c’est la Vie !

“L’eau c’est la Vie !”, cette devise toute simple est criante de vérité, surtout dans les régions les plus défavorisées du monde, mais deviendra critique dans beaucoup
d’autres régions dites “civilisées” si rien n’est radicalement changé à  partir de notre décennie.
Aussi même si une action aussi simple que signer une pétition vous semble vaine, elle ne vous coûtera pas grand chose.
C’est peut être une goutte dans la mer, mais ce sont de ces gouttes que sont composés toutes les eaux du monde.
Alors si tu as lu ce message jusqu’ici, c’est que quelque part tu t’interroges ?

L’eau c’est la Vie !”
Continue juste un peu pour lire le message de Xavier ci dessous, l’un des passionnés à  l’initiative parmi d’autres du site concerné.
Par ces temps de “Grenelle de l’Environnement” : les idées et les débats, c’est très bien, mais les actes sont plus efficaces.
!!Signez la pétition sur www.soseau.org !

Signez la pétition sur www.soseau.org !

Bonjour à  tous,
Nous avons mis en place un site pour la défense de l’eau, de nombreux articles étofferons petit à  petit les pages du site, des avis technique et personnel tiendrons aussi leur place.
Rendez vous sur la page soutenir la pétition, votre aide à  tous est impérative, plus nous aurons de signatures, plus nous pourrons nous faire entendre des élus.
La qualité de l’eau et donc de la vie en découle alors visitez __www.soseau.org__ et signez la pétition.
Merci à  tous pour votre soutien
Xavier
Faites circuler ce message pour augmenter le nombre de signataires

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

2 réponses

  1. Xavier dit :

    Avec du retard, merci pour cette implication envers cette pétition. Malheureusement, seul quelques pêcheurs ont adhérés à  ce mouvement, à  croire que les utilisateurs des eaux vives ou plates ne se sentent pas concernés..
    Xavier

  2. Murielle dit :

    et quand on en aura plus qu’assez de ne payer l’eau du robinet que pour la boire, qu’il faudra des systèmes sophistiqués individuels pour arriver à  épancher notre soif…. Les gens se désolent de voir les rivières à  sec et pourtant ils ne savent pas qu’ils peuvent agir ou ne veulent pas agir ? sans doute, ont-ils peur de se mouiller…. ! ! ! Désolant en effet – Murielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer