Ouverture de la pêche à  la truite au Pays Basque : des conditions pas idéales pour la mouche :-(

Soleil, température fraiche, vent du Nord, trop hautes pressions …

Je ne suis pas en train de me trouver des excuses pour préférer voir l’Aviron défier Montpellier demain après-midi. Mais pour une ouverture, on est loin du temps d’Ouest couvert un peu pluvieux, un peu dépressionnaire. Demain, nous aurons autour de 1030 Hpa en pression, grand beau temps frais, eaux claires et basses, vent du Nord, Nord Est … ça se passe de commentaires. On ne peut imaginer pire pour la pêche à  la mouche… et pour beaucoup d’autres techniques de pêche.

Mais au delà  de ce constat, nous savons tous que les grandes règles souffrent souvent de nombreuses exceptions. Et si demain en était une ?

Il est sûr que à  la faveur d’une topographie protégeant du vent du nord, demain, certains spots seront plus favorables que d’autres, et des éclosions de march brown doivent être possibles

Ce que je fais demain ? Saint Pierre seul le sait ….

C’est en pêchant que l’on pêche des poissons …

… mais si je loupe la seule victoire à  l’extérieur de la dernière année en top 14 de l’Aviron …

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

3 réponses

  1. game64 dit :

    exellente annalyse de la situation…mais tes derniers mots sont hors du temps…enfin je l’espere encore !!
    bonne ouverture a tous !

  2. fred dit :

    en fait, le temps semble moins frais que prévu (sur Bayonne, a priori bien plus frais en montagne), une petite couverture nuageuse est également présente.
    Mais mon choix est fait … l’Aviron ! et en suivant, mon fils (qui joue à  l’ASB) contre Peyrehorade -ça promet-. Mon ouverture aura lieu demain, avant le crunch !
    compte-rendu demain soir !

  3. alexandre dit :

    Bonjour je pêche à  la mouche depuis 5 à  6 ans mais j’achetais toutes mes mouches. Depuis cette hiver je les fais moi même grâce a vos conseils. Pour l’ouverture, je crois que j’ai passé plus de temps à  essayer mes mouches qu’à  pêcher: leur comportement,leur flottabilité. Sans parler du vent et de mes mélasses. Du coup je suis bredouille. Je pense qu’ il va me falloir au moin toute une saison pour voir celles qui marchent et celles qui ne marchent pas. PS: j’ ai vraiment du mal a pêcher avec les mouches noyées y a t-il une technique particulière à  adopter “trene, tirette, dandine?”
    a+. Et merci pour ce site c’est vraiment super ce que vous faites
    Alexandre (rivière d’AIN)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer