Le bassin des Nives, un joyau ! … l’envers du décor

Hier, vendredi 2 avril, après-midi de pêche sur la Nive Baigorry et la Grande Nive …

…partie qui fera l’objet d’un billet spécifique (5 truites piquées, donc pas mal).

Première partie de l’année sur la Baigorry, donc. Je retrouve mes coins et mes marques. Peu d’insectes à  l’émergence, quelques éphémères, c’est tout. Par contre, un sentiment bizarre sous mes semelles. Une sensation de glissant, de gluant : le fond de la Baigorry (comme celui de la Grande Nive) est recouvert d’un mélange d’algue gluante et de boue claire, cette dernière résultant surement du coup d’eau de cette semaine. Cette année, cette glaire est en effet plus visible. L’explication dont je me suis satisfait est l’absence de crue nettoyeuse en ce début de printemps. J’ai souvenir de cette Baigo après une crue-karcher : galets limpios, fond blanc (et truites idem), plus un pet’ de vase. Donc situation peut-être “naturelle”, même si … 

Par contre, Mantos (habitué de ce blog et de la Nive) m’a fait passer hier, le texte qui suit. Sur la Nive d’Arneguy, c’est pire … Alors quelles en sont les raisons ? …

  • Phénomène naturel ? je suis sceptique ….. 
  • négligences agricoles ? surement
  • manque d’équipements de retraitement des eaux usées ? surement
  • zones commerciales en amont non respectueuses de l’environnement ? il suffit d’y aller et de regarder la pauvre Nive 
  • absence de gros coup d’eau ? surement, mais ce coup d’eau salvateur ne vient que faire disparaitre la saleté et la pollution … et nous faire oublier par là  même les sources de dégradation de la qualité de l’eau et du milieu

bref n’hésitez pas à  apporter vos commentaires. place au texte de Mantos, qui a quand même fait une partie honorable :

Mantos a le moral vaseux : la Nive d’Arneguy est pourrie !

Salut Fred,
C’est un plaisir de retrouver ton site pour une nouvelle saison. La passion….l’amour des nives est partagé. J’ai retrouvé mes spots avec envie, des truites étaient au rendez vous, le beau temps (un peu trop de vent de sud!!) 

mais il y a un mais…


L’autre jour je remontais la nive d’arneguy. Dans un trou une superbe fario m’a fait grce d’apercevoir une fois son dos, large comme le pont Grenet, sur un gobage puis rien. J’ai fait monter six rebelles sur ma sèche sans pouvoir les ferrer. Deux remises a l’eau. 

Plutôt positif pas de bredouille mais, il y a ce mais. 
Comment expliquer l’état du fond de la rivière. L’eau y est claire. Les fonds glissants, recouverts de mousse ou d’un dépôt. En redescendant la riviere il m’etait presque impossible de voir ou je posais les pieds tellement l’eau était trouble. Cette mousse se détachait facilement des cailloux. Je suis rentré le moral en berne. Voir (ou plutôt) ne plus voir les fonds de graviers cette impression de marcher dans un fossé qui sert de tout a l’égout me dégoute. Les fonds de la nive de Baigory sont noirci également par la présence de mousse (une patinoire) mais l’eau ne se trouble pas ainsi… Les berges sont de plus en plus propres mais j’ai peur que le mal soit plus profond. Jamais comme cette année. Le manque de coup d’eau j’y crois pas.
Si à  la mi temps demain Toulon a trop d’avance…que le vent de sud souffle trop fort sur les nives…prends deux minutes pour ouvrir une page sur ton blog pour en débattre… Le prochain coup je prendrais des photos des fonds. Les nives font rêver mais il faut aussi voir la réalité en face.
Et si Toulon connaissait sa première bredouille de la saison a domicile….. pas toujours les mêmes!!!”
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

3 réponses

  1. Assaut 32 dit :

    En ce W.E de Pâques pourri voilà  que
    Fred et Mantos en remettent une couche et me voila avec un moral à  0.
    Je ne suis pas surpris de leurs constatations.Habitué de ces lieux
    durant les mois d’été j’ai déjà  constaté ces phénomènes de colmatage du fond sur la Grande Nive,par contre je ne l’ai pas remarqué sur la Nive de Baïgorry.
    Nous avons vraiment du souci à  nous
    faire.Tant que les Nives resteront
    des cloaques à  ciel ouvert il en sera ainsi. Bonne pêche tout de même.

  2. alexbass40 dit :

    Je ne suis pas surpris du tout!!!!Dernier passage sur les nives il y a trois semaines..mes waders néoprène et ma soie ont toujours cette odeur caracteristique des nives…
    Les gars qui vient avec moi pour la première fois est choque pour cette odeur(parcours no-kill) et l’état des berges plus haut.
    Après pour la glue ca me rapelle il y a des annèes du cote de bonloc quand les eaux de rinçage du lait étaient verse direct dans la rivière…au toc cette “glue” collaient au fil et au plomb.
    Par contre depuis l’arrêt des rejets sur ce secteur on ne faisait plus de grosse truites…
    Je suis triste de voir qu’après 2 ans d’absence pas grand chose a changer dans le secteur!
    Le peuple basque est fier de ça terre mais ne la respecte que bien peu!!!

  3. guilhem dit :

    Salut, je suis sur Saint Jean de luz, je cherche un coin NO KILL payant, tu peux m’indiquer STP. et 2, 3 coins sympas, sans que je te pique tes truites…

    Merci d’avance, si t’as besoin infos voyages pêche, c’est avec plaisir …irelande, shetland, ecosse, argentine..

    A Bientôt

    guilhem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer