Résumé d’une semaine de pêche … midgitée …

4 coups du soir en 1 semaine, c’est dire que j’ai pris mon rythme de croisière … La Nive par contre, ce n’est pas ça.

Un constat : le manque d’insectes émergents. Pas de sorties d’olives, pas de march brown, seuls volettent des bibios marcis et des chironomes/midges. Dans le même temps, à part certaines truites farios postées sur des spots traditionnellement actifs, et quelques arcs de taille moyenne qui gobent de-ci delà plein courant, et bien c’est le désert. Cette relative absence de poissons est-elle due au manque d’insectes, les truites ne s’activant pas ? ou à l’impact de la crue majeure de l’an dernier qui aurait décimé nos chères panthères ? Je ne sais pas. J’espère que ma première hypothèse est la bonne, bien évidemment.
Dans le même temps, ces quelques truites apostées actives deviennent de plus en plus dures à faire monter. Elles sont en effet concentrées sur des spents de midges, et même mes imitations de midges sur hameçon Tiemco 103 BL en 21 me semblent deux fois trop grosses. Hier, en échec toute la soirée sur 3 ou 4 poissons gobant à qui mieux mieux contre la berge d’en face, je n’ai eu qu’un gobage, manqué bien entendu. L’oreille de lièvre habituellement très persuasive, montre en ce moment ses limites…. comme toutes les autres imitations : voilier cdc, march brown, comparadun, sedge, peute …
En début de semaine, j’ai quand même pu ferrailler avec une de mes truites copines : la 45 pêchée vendredi dernier ( cf session de pêche du 17 avril).
Elle gobe dans un amas de branches baignantes. Celles-ci, plutôt complaisantes, me permettent quand même d’y envoyer ma mouche sans la retenir. J’y passerai plusieurs fois ma mouche (midge, oreille de lièvre) … rien. De temps à autre, elle en sort quand même de quelques cm pour gober juste en amont. Première erreur. Deuxième erreur, elle semble apprécier mes petits sedges cul-vert. Elle le gobera juste en amont des branches baignantes.
Le combat en 5X sur ma canne Pure de JMC ne posera pas souci, et pour une fois, un photographe sera là pour immortaliser ma bobine souriante et ma copine du jour.

truite-45cm-22avril2015

Hier, 3 heures passées sur le même spot, 3 poissons actifs à me narguer à chaque gobage ou head and tail, échec complet. Du coup, je passerai mon samedi matin à monter des micro-midges, sur des hameçons Tiemco 900 BL N° 20, plutôt petits pour leur age. Des hameçons achetés il y a quelques années dans un flyshop à West Yellowstone. Ils me porteront bonheur ces prochains jours.

montage-midge-2015

Bref … Mai arrive, le mois des coups du soir à éclosions multiples. Bientôt, nous serons fixés sur l’interrogation majeure : hormis les chironomes, il y a-t-il encore des insectes dans la Nive.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer