Ma truite record en peche a la mouche !!

Lundi 30 avril : jour de gloire sur la Middle Don
Temps doux, peu de vent, soleil, lune quasi pleine
Niveaux d’eau toujours très bas, pas de pluie depuis plusieurs semaines.
Pêche du matin 8h au soir 21h30. Une vraie journée de pêche quoi !
Le matin : rien.
L’après-midi, à  partir de 13h, les hatch (émergences) de sedges commencent. Et là , les truites se réveillent. LA rivière “vide” se met à  vivre.
Rapidement une dizaine de “petits poissons” autour de 30 cm succombent -facilement- à  mon Artzamendi.
Puis, légèrement en amont, au moment le plus fort de cette nuée continue de sedges émergents (en fait des sialis je crois) poussés par le vent dans mon cou, mes narines, oreilles … -stop-, je distingue dans la petite risée qui brouille la surface 3, 4 et peut-être 5 gros poissons qui marsouinent. Museau, nageoire, … museau, nageoire … le gobage typique de gros poissons. FRED RESTE CALME !!!!

Le premier record de la journée !

Je fais quelques mètres vers l’amont et me positionne avec les gobages entre 10 et 11h (=je me mets travers légèrement aval des poissons donc). FRED RESTE CALME !!!! Je fais passer mon artzamendi fétiche : une fois, deux fois … rien. FRED RESTE CALME !!!! Les poissons continuent à  gober en veux-tu en voilà  !! FRED RESTE CALME !!!! Ok, je suis calme. Artzamendi trop grosse, sialis émergents … Un petit sedge lièvre + cdc sur hameçon de 18. Plusieurs passages … rien … je suis en apnée (pas à  cause des nuées de sedges) … Puis .. un bon passage, très bon … Gloups !!! (bruit d’une 48 gobant le petit sedge). Un démarrage !! Rive gauche – rive droite en moins de temps qu’il ne faut pour le dire !! Rush vers l’aval … Saut, flip, double 360 … Fred sur le backing 3 secondes après. Je la travaille, cours vers l’aval (eau à  mi-cuisse, gros blocs de rochers, retournes quelques fois vaseuses ….) … et me plante avec la pile électrique toujours au bout à  faire son sketche. Je sacrifie tout pour garder la canne dans le bon sens pour ne pas perdre le poisson. Mal au tibia, trou dans le waders !! Elle est toujours au bout. Ouf … quelques péripéties plus tard, elle glisse doucement dans le filet de mon épuisette. MAGNIFIQUE :

Est-ce besoin de le préciser : la belle sera relchée après séance photo. A la prochaine.
Les autres grosses se sont éclipsées.
Quelques autres 30cm-taires jalonneront cette après-midi de rêve pour le moucheur moyen que je suis.

Record du soir … espoir !

Fin d’après-midi, en amont du pool, repos du guerrier avec Laurent sur un des bancs qui jalonnent la rivière. Palabres, souvenirs de la journée, discussions sur des cm en + ou en – … Soudain, vers 20h, une vision de rêve : une grosse, très grosse vient de marsouiner un peu en amont de moi. Ni une ni deux, je glisse tranquillement dans le lit de la Don, en aval du pool, en prenant mon temps pour rejoindre la position idéale. Elle ne remonte pas. Je veux attendre qu’elle regobe, je n’aurai pas 36 chances face à  un tel adversaire. …
Ca y est, elle remarsouine. Je lui met un sedge émergent. elle ne monte pas … trop gros. J’opte pour un petit sedge émergent sur hameçon de 18 type gamarre, corps en faisan et loop de cdc naturel. Bas de ligne 15/100e fluorocarbone. Un posé … pas bon … un autre … bon, son museau sort au ralenti (du moins c’est le souvenir que j’en ai), sirote mon sedge …
oh temps … suspend ton vol !!!
Ferrage. Elle ne bouge pas tout de suite, mais s’ébroue sous l’eau, puis explosion … le moulinet crisse … aval … amont … en l’air … coups de tête … Elle tient encore … Tout va très vite !! Elle me fonce dessus, me contourne … file vers l’amont … se calme un instant. J’en profite pour récupérer au muolinet quelques mètres de soie dehors. Elle me refonce dessus. Je ne récupère pas assez vite au moulinet. Vite, à  la main. JE tire sur ma soie pour reprendre contact. Erreur : la canne légèrement dirigée vers l’arrière, soie légèrement détendue : des spires se forment sur le scion. Vite défaire ces spires. Je tourne la canne : un tour, puis deux, canne à  l’horizontale en la remuant. Je ne sais comment, la tension de la truite dévalant “déspire” la soie. Elle resaute, refile. Elle faiblit. Je la rapproche. Elle faiblit et se met sur le flanc. Elle est magnifique : elle glisse dans l’épuisette toute petite. YEEEESSSSS !!!!! Ma plus grosse !! Elle accusera 54/55 cm. Quelle truitasse (rasse plus grosse que la truite). Je jubile. Je viens de faire LE poisson du séjour. Qu’elle est belle ! Qu’il est content !!
deuxieme record de fario peche à  la mouche seche en ecosse don
une autre vue :
ma truite record en pêche a la mouche seche sur la Don
Elle sera justement relchée. Probablement “a four pouder brownie” comme diraient les scots.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

5 réponses

  1. Moris dit :

    Ici Bayonne sur la Nive (marron)… Stop… Je me régale à  lire ce blog… La mouche m’a piqué… Je t’envie énormément… Un vrai bol d’air… Merci…

  2. le maire dit :

    A mon humble avis tu avais du boire une pinte de 55 cl pour la voir si grosse……………………..

  3. Fred dit :

    55 cm, une habitude chez moi, surtout le matin

  4. ladonge dit :

    salut fred
    Je suis tombé sur ton site par hasard et je me réjouis des progrés que tu as fait ces 7 dernières années . Je ne sais pas si tu te souviens (fais tourner un peux ton disc dur …) : tu donnais des cours d’informatique à  la cci de bayonne et un soir aprés une dur journée de labeurs, nous sommes allés pécher le pas de roland (je suis le grand rugbyman de saint jean de luz qui travaillait chez robert alday).J’aimerai avoir de tes nouvelles je téléphonerai à  la cci pour voir si tu y travailles encore. Bref ….je te laisse mon mail (fabrice.dongey@wanadoo.fr) et écris moi pour me donner tes coordonnées et rapidement organiser une petite pêche.

  5. bernard dit :

    Bonjour, nous sommes deux pêcheurs de truite en mouche sèche et aimerions trouver des petites rivières en Ecosse, pourriez vous s’il vous plait nous aider?
    Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer