Mon moral de pêcheur à la mouche en berne

Photo d'une grosse truite pêchée à la mouche

Cet été mon programme de pêcheur m’a essentiellement mené sur les plages de Minorque, les parcs à huitre de l’Ile aux moines, et surtout les zones rocheuses de la côte Basque, bien entendu. Au programme : pêche sous-marine et pêche aux leurres de surface à la recherche de la louvine. Et la pêche à la mouche dans tout ça ? Et bien la pêche à la mouche … cet été … comment dire … j’ai brillé par mon absence sur les berges de la Nive. Les quelques sessions du soir m’ont vraiment déçu. Peu d’insectes sauf au crépuscule (sedges), pas d’activité avant ce même crépuscule, quelques gobages de petites truites avant la nuit. J’ai mal à ma Nive en fait. Et je ne peux me résoudre à monter dans les parties les plus en amont, vers l’eau fraiche (supposée). La pêche que j’aime, c’est celle des grands lisses, des bordures calmes et discrètes, des truites de 35/40 et plus (je sais, il y en a aussi dans le chevelu). Je peine à me motiver pour la pêche à bénir. Mon caractère profondément athée qui ressort ? 😉
J’ai aussi un peu testé la Nivelle qui coule en bas de chez moi à Ibarron (St Pée sur Nivelle). J’y ai pêché une poignée de fois cet été, mais par conditions trop chaudes. Le parcours no kill de Cherchebruit me plait bien, avec quelques truites d’environ 30cm à la clé, et de belles bordures bien favorables. La portion de rivière en bas de chez moi (autour d’Uxondoa), bien que plutôt favorable à la pratique de la pêche à la mouche, ne m’a réservé que des truites arc en ciel, sur certains spots très localisés, mais point de truites fario. J’y vois même fréquemment de belles carpes, quelques aloses, très rares, et … plein de muges, quelque peu envahissants d’ailleurs.
C’est pour ces raisons que mon cher blog de pêche est resté aussi calme que le plat d’Arrossa cet été, et je m’en excuse. Je vais donc reprendre la main dessus, et cet article va donc dans le bon sens. J’ai par exemple pas mal de nouveautés en montage de mouches, je les mettrai en ligne petit à petit ces prochaines semaines.

[Total : 4    Moyenne : 4.8/5]

6 réponses

  1. Content de te relire, Fred !
    Sans le savoir, on s’est peut-être croisé à proximité de l’ile aux moines; j’y étais il y a 2 semaines.
    Sinon, dis-toi bien que je partage ton amertume.
    La grande Nive est bien malade mais je pense qu’il s’agit d’un mal curable, dont nous pourrons constater la guérison peut-être plus rapidement qu’on ne le pense. J’ai vu quelques secteurs avec une bonne présence de juvéniles et je pense surtout que cette absence d’activité est liée à l’absence d’éclosions en raison des dégâts qu’il y a eu au niveau du substrat.
    Tout ceci me semble moins grave que certaines pollutions, comme la Loue ou la Bienne par exemple.
    Conclusion, : gardons le moral. Je pense personnellement que ça ne sera plus qu’un mauvais souvenir dans 2 ou 3 ans.
    Et tu as aussi de très beaux lisses sur la Nive de Baïgorry 😉
    Amitiés,
    Pierre

    • fred dit :

      même chose, Pierrot, j’espère vraiment que nous ne sommes que dans une mauvaise passe, et que la grande Nive reverra une population de truites intéressante sur sa partie basse … La zone à barbeaux était clairement aval Itxassou il y a une dizaine d’années, ne serait-elle pas amont Bidarray en 2016 ? J’espère me tromper. Merci Pierre et à bientôt !

  2. LATASTE dit :

    Sans nouvelles de Fred depuis un certain temps je me doutais que quelque chose n’allait pas. Je pense que Pierre a raison. Nous devons garder le moral. Au cours de mon séjour au Pays Basque au mois de juin où j’ai eu le plaisir de vous rencontrer à Saint Martin d’Arrossa sur le parcours nokill, j’ai pu constater que les truites étaient revenues sur certains spots au niveau de SJP de Port.
    En 15 jours j’ai pris une trentaine de poissons. Pour moi qui avait constaté un véritable désert piscicole les deux années auparavant c’était inespéré. Aussi suis-je reparti vers mes Ardennes plein d’espérance .
    Gardons le moral!!

    • fred dit :

      merci André ! Plus que la situation actuelle sur la Nive, qui s’améliorera les années futures, c’est le “trend”, la tendance qui me fait flipper. j’ai l’impression qu’années après années, la grande Nive “perd” ses truites à partir de juillet, insidieusement. J’espère me tromper, vraiment, mais dans 20 ans, y aura-t-il encore des truites à pêcher sur les berges de la partie basse d’Errobi après le mois de mai ? La zone à Barbeaux me semble remonter irrémédiablement années après années. J’espère me tromper. Merci André et à bientôt … à Arrosa !!

  3. Manu errekamouche dit :

    Salut Fred
    Mon constat est plus ou moins le même, plus de petites que l’année dernière, j’ai vu beaucoup d’insecte pour ma part et je trouve les fonds supers avec une sécheresse énorme cet été, beaucoup de rivière ne l’aurai pas supportée, presque pas d’algue, c’est le coté positif.
    Par contre lentille verte depuis quelques semaines sur la grande Nive dans les morts avec peu de courant ( je ne sais pas si c’est grave). les tetes de bassins sont remplies de truite pas de soucis ladessus. Sur la Grande Nive les postes amonts étant plus libres que d’habitude, les truites sont peut etre remontées, mais petit à petit les postes seront pleins et les truites redescendront jusqu’à la limite, il y avait des truites à Ustaritz encore cette année, donc on a de la marge, et les belles bordures aval seront toujours la je l’espère en tout cas, avec des blancs mais regarde sur la Dordogne…les postes à truite restent des postes à truite, peu de pollution mais un risque d’hyperthermie en effte en fin d’été, mais bon la Nive reste fraiche je trouve.. Bonne fermeture
    Manu erreka

  4. fred dit :

    salut Manu
    Plutôt réconfortantes tes lignes, en tout cas plus que les miennes. Si je te résume et extrapole … ce n’est qu’une question de temps. Ce qui est très encourageant dans ce que tu dis, c’est de voir de la truite très bas (USTARITZ). Bonne fermeture également, il risque d’y avoir une eau un peu boueuse vu tout ce qui est tombé cet après-midi. A bientôt Manu !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres contenus interessants...

En continuant sur la-peche-a-la-mouche.com, vous acceptez l’utilisation des mouches-cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "OK" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer